Pages

mardi 2 octobre 2007

Placebo, Steve Hewitt quitte le groupe.

Placebo se sépare de son batteur depuis 11 ans Steve Hewitt, en raison de divergences personnelles et musicales.
Brian Molko a commenté « Faire partie d’un groupe c’est un peu comme le mariage, et dans les couples les personnes peuvent évoluer différemment au fil des années. Dire que vous n’aimez plus votre partenaire est faux, considérant tout ce que vous avez vécu ensemble. Il arrive simplement un moment où vous réaliser que vous voulez des choses différentes et que vous ne pouvez plus vivre sous le même toit, façon de parler. »
La séparation est à l’amiable, et triste pour les deux parties. Steve Hewitt remplaçait Robert Schultzberg à la batterie depuis 1996, alors que le groupe faisait la tournée de son album éponyme, s’en suivirent quatre albums studio « Without You I’m nothing », « Black Market Music », « Sleeping with Ghosts » et « Meds ».

8 commentaires:

Kitty a dit…

Cette nouvelle m'a fait un drôle d'effet, surtout quand je pense qu'il y a un an jour pour jour, j'étais à Bercy devant Placebo... Enfin bon, ce n'est pas une fin en soi mais quand même !...
"That's the end
And that's the start of it
That's the whole
And that's the part of it"

Anonyme a dit…

Suis assez triste car pour moi c'est une page qui se tourne mais je ne suis pourtant pas vraiment surprise.... Pour ma part Placebo c'est le début de la fin depuis plusieurs mois et c'est dommage...
Stéphanie

agnes a dit…

très etrange de voir partir l'un des membres d'un trio, le moins charismatique peut-etre... et du coup ca passe quasiment inapercu, c'est indolore.
Mais bon laisser partir Steve c'est surement reculer pour mieux sauter, le pansement faut l'enlever d'un coup pour pas que ca fasse mal, pas petit à petit

Coco a dit…

Ils allaient pourtant si bien ensemble :/ j'espère qu 'il reviendra ..........

LiloOW a dit…

Je n'avais pu de connection internet depuis plusieurs jours et je suis sous le choc de voir cet article.
Placebo, mon premier amour. La premiere fois que j'ai eu l'impression tout connaitre par coeur. Ils étaient une évidence, mon évidence.
C'est, sans conteste, eux qui m'ont fais découvrir le rock ou, du moins, qui m'y ont amené.
Pour moi également, c'est "une page qui se tourne".
J'éspère que la route va bien continuer pour eux, ils le méritent tant.
Placebo, mon premier amour <3.

"Plaisir d'amour ne dure qu'un instant"

Druggy a dit…

Me manque déjà... je repense à mes bonds aux arènes de Nîmes pour l'apercevoir... Placebo n'est plus Placebo sans Steve.

God_Schizo a dit…

espérons que ce soit le signe d'un nouveau départ... vers plus de fraîcheur et moins de conditionnement. qu'ils s'autoproduisent pas pitié

catherine chantepie a dit…

Apprenant début 2015 qu'ils se séparaient à nouveau de leur batteur j'ai espéré un retour de Steve Hewitt, mais non! Quel dommage!!