Pages

mercredi 18 novembre 2009

Garden Nef d'Angoulème, la bataille perdue.

Triste nouvelle pour une ville, une région, qui tenait avec la Garden Nef, une reconnaissance géographique et historique. En Bretagne, qui savait où se trouvait Carhaix avant que des hurluberlus fassent du bruit à l'oreille des vaches. Il en est de même pour les passionnés organisateurs de la Garden Nef, qui chaque année grattaient le dos la musique afin de proposer une programmation éclectique, différente des autres festivals.
Pourquoi cet arrêt brutal d'une édition 2010 prometteuse ? A qui la faute ma brave dame ? Des éléments ci dessous.

http://www.sudouest.com/accueil/loisirs-culture/article/772926/mil/5372730.html




17 commentaires:

emmanuel a dit…

triste nouvelle pour les amateurs de musique, habitant bordeaux, je ne manquais jamais cet événement chaque année.....
un rassemblement est en cours de préparation afin de protester contre l'arret de la garden nef party, venez nombreux...

Woods a dit…

Bien triste nouvelle pour une équipe compétente, professionnelle et volontaire ainsi qu'un cadre unique.
Ayant participé à l'événement plusieurs fois et connaissant la Nef ainsi que d'autres acteurs et structures culturelles de cette région, je ne suis malheureusement pas surpris, ni de l'attitude de la région, ni de celle du département.
L'équipe de la Garden Nef a pris une décision grave mais honnête et courageuse. Plutôt que de continuer coûte que coûte et de voire la qualité de leur programmation et de leur manifestation se dégrader au fil du temps, s'arrêter en au bon moment constitue la meilleure réponse possible à cette ignorance et cette incompétence.
Vivement que la culture disparaisse de ce pays afin que nous puissions nous concentrer sur les débats importants!
Des fois, j'ai envie de vomir...

Mickael Choisi a dit…

Ceci est aussi une conséquence directe de deux choses :
- Le poids financier chaque jour plus lourd sur les collectivités territoriales
- Le monde de la musique qui marche sur la tête, entre booking 8 (!!) mois à l'avance et cachets mirobolants.

Mathieu a dit…

Sans aucun doute un des meilleurs festivals rock qui disparaît !!!
Fais chier !!!

Cedric a dit…

Oui, enfin tout est relatif dans le contexte actuel ces organisateurs qui se comparent à Benicassim... leur festival n'a pas encore la renommée du grand frère espagnol et pas encore la longévité et qui demande 280 000 euros pour "bloucler" la prog... je suis désolé mais faut arrêter les conneries! Le maire leur demande de patienter encore un an pour voir si on pourra augmenter leur subvention, ces 2 zigotos préfères laisser tomber maintenant au lieu de patienter... ça va je ne vais pas pleurer sur deux brelles susceptibles... je connais le milieu de la musique, j'y ai bossé souvent gratos et j'ai bossé sur des festivals bien plus indés que celui-là (le Tanned Tin en Espagne par exemple)... en France on a la manie de vouloir toujours plus d'argent pour faire souvent moins bien... qu'il fasse déjà bien avec ce qu'on leur propose putain ils ont en tout avec les diverses aides plus d'1 millions d'euros... qu'ils bossent bien avec ça, qu'ils remplissent et après ils pourront demander plus... mais dans le contexte actuel, je crois que la priorités des aides des communes etc... devraient plutôt aller aux gens qui en ont vraiment besoin !

Cedric Duchamp de Paris (mais Normand) !

Anonyme a dit…

Sachant que le festival de la BD serait peut être amputé d'une partie ou privé des subventions de la mairie, cela fait beaucoup...

SOSGNP a dit…

Un collectif citoyen pour la survie du festival rock Garden Nef Party d'Angoulême a été créé, une pétition est égalament en ligne :

http://sosgardennefparty.blogspot.com/

Merci à vous.

Anonyme a dit…

http://metallica.com/index.asp?item=602748

Ce lien devrait te faire sauter de joie !

Bartava66

Anonyme a dit…

personnellement,ça me laisse indifferent cette histoire,habitant a 50kms j'y ai jamais mis les pieds,affiche trop commercial a mon gout sauf iggy pop (respect) et pas assez rock qui doit couter une fortune je soutiens le hellfest 2% de subventions et l'affiche est plus eclectique eux ils savent gerer le truc au moins
@ cedric:je suis de ton avis!

missfanie a dit…

pffffffffffffffff.....c'est pas possible !!
ça m'enerve quand j'lis ce genre de chose..
mais qu'est c'qu'ils veulent faire au juste là ..supprimer toutes cultures?? ouai ouai on va vous aidé et puis finalement rien que des promesses comme d'hab..

Anonyme a dit…

Cédric tu parle de gaspillage car l'affiche ne te plait pas mais tenir un tel festival a 83% d'autofinancement, il s'agit plutot d'une prouesse que de "brelles"!!!!
Par ailleurs, ils ont rempli a chaque édition (meme cette année avec la pluie), c'est bien pour ça que c'est n'importe quoi! Le festival avait son public et les groupes demandaient à venir (ce qui est rare pour un jeune festival)....

Anonyme a dit…

pour parler de ma région Lorraine, Prodige Music, un organisateur de concert sur la région (http://www.prodigemusic.com/), vient de mettre la clé sous la porte et du coup ça entraine des annulations de concert.

en ce moment il y a également pas mal d'annulation de concert ou spectacle en dernière minute (par exemple Laurent Baffie, Michèle Bernier, Pascale Picard). bon naturellement on ne dit pas pourquoi c'est annulé mais ce n'est pas sorcier de comprendre que vu le nombre de places vendu, ils préfèrent tout annulé que de remplir une salle à moitié...

de même pour le festival du film fantastique de Gérardmer, la 17ème édition (janvier 2010) risque fortement de ne pas avoir lieu pour des raisons budgétaires.

est ce que cela est du à la crise ??? satanée crise...
mais il est vrai que la culture se réduit petit à petit.

Cedric a dit…

@Anonyme...
je n'ai jamais parlé de l'affiche de ce festival que je trouve très bien, ils ont pris des risques etc etc... je suis pour toutes les musiques je défends aussi bien Sunset Rubdown que Snow Patrol ou Mika en passant par Destroyer, The Sleeping Years ou bien encore The Cure, Xiu Xiu, The Secret Society, Matt Elliott, Lou Barlow, Efterklang que le dernier Coldplay ou Tinariwen voire The Very Best ou Elk City... comme quoi ! Je suis un fan de musique, j'en achète énormément, je connais plus le milieu indépendant que j'ai toujours défendu en montant une structure bénévole de promotion ou en essayant de faire du booking, en étant tour manager pour un label espagnol, j'ai fais aussi des piges pour des journaux et aussi pour des webzines... bref, je connais relativement bien le milieu, les bons côtés et les mauvais, on va dire... Là, les mecs jettent l'éponge alors qu'ils peuvent continuer leur festival avec les mêmes moyens que cette année, ils ont perdu 90000 euros si les chiffres qu'ils fournissent sont bons... pourquoi leur donner plus d'aides pour 2010 alors que ce festival doit encore faire ces preuves... il faut aussi comprendre que les agglos, les mairies etc, ne sont pas des vaches à lait, c'est aussi l'argent du contribuable, il faut le répartir au mieux, je crois que pour 2010, il faut surtout aider les gens dans le besoin d'un toit, d'un boulot... plutôt qu'un festival qui veut juste allonger un chèque plus gros pour un groupe de musique... il est temps que les cachets des artistes redeviennent plus raisonnable aussi !
Cedric Duchamp

Anonyme a dit…

"il est temps que les cachets des artistes redeviennent plus raisonnable aussi !" dixit Cédric

là je pense que l'on est tous d'accord...
comme ils ne peuvent plus nous plumer avec les cds, ils le font sur les places de concert...

Anonyme a dit…

l'organisation a fait ses preuves pendant 3ans. La hausse de budget ce n'est pas que pour les cachets puisque pour continuer, la ville impose la création d'une association séparée de celle qui gère la salle de concert. la création de cette association nécessite a elle seule un budget de 100 000 euros....
De plus la gestion est plus que saine dans la mesure ou même les partenaires privés sont d'accord pour reconduire leur partenariat et augmenter leur subvention, le déficit a été comblé par le producteur lui même (signe qu'il y croit et ça n'a donc rien couté au contribuable)...
De plus au regard d'autres dépenses de la ville, d'autres gestions de festivals bien moins saines, de festivals sabordés l'année dernière (ça a du en libérer des fonds) et des hausses d'impôts, le tout remis en parallèle des discours et des promesses électorales ça fout les boules!
Le maire a loué l'organisation et son travail réalisé, loué l'intérêt culturel, vanté l'intérêt économique de ce que rapporte un tel festival en retombées touristiques et d'image (y'a aussi des gens a qui ça permet de bosser et de gagner leur vie qui vont se retrouver sur le carreau)....et aujourd'hui il lâche les organisateurs alors même que des groupes comme les Red Hot Chili Peppers et Portishead ont fait la demande pour venir jouer en 2010...Les festivals commencent tous a annoncer leurs têtes d'affiches (voir le hellfest sur ce même blog), si on veut maintenir une programmation de choix, il convient de savoir tôt sur quels moyens on peut compter et si on peut compter dessus! l'année dernière le conseil général a divisé par deux la subvention prévue, quelques semaines avant le festival, alors que tout était bouclé...

Cedric a dit…

@Anonyme... décidément beaucoup d'anonymes...

Pour être plus transparent, faudrait diffuser les cachets proposés aux têtes d'affiche... et les cachets proposés aux "petits" groupes...

Un Red Hot ça coûte combien 500 000 euros au moins et encore...

Combien le festival achète Franz Ferdinand ? Allez transparence ! J'aimerai que ce festival ose enfin la transparence des cachets et des coûts réels de ce genre de manifestation. Tout le monde se sert au passage dans les subventions... tout le monde le sait et Radical Production aussi, si je n'm'abuse, les cachets gonflent ostensiblement pour un festival parce que justement on sait que les programmateurs vont signer des gros chèques (ou payer une partie au black c'est selon... oups faut pas le dire c'est ça !) grâce à l'argent des aides... c'est un cercle vicieux. Je comprends qu'un gros groupe se fasse payer cher parce que ça ramène du monde... mais il devrait y avoir des plafonds à ne jamais pouvoir dépasser quand un festival touche des aides publics notamment sur le prix du billet... bref, je reste sur mon idée que ces mecs jettent l'éponge alors qu'au contraire ils auraient dû continuer parce que tout le monde (commerçants etc.) bénéficie de ce genre de festivité... et puis, il n'y a pas que les Red Hot ou Portishead !

Cedric Duchamp

Anonyme a dit…

les Red Hot et Portishead c'est pour l'exemple des groupes qui étaient intéressés pour venir alors meme qu'on ne les a pas démarché. c'est plutot signe d'une organisation bien faite. Si on ajoute les partenaires privés qui sont prets a augmenter leur participation, c'est aussi la preuve que les deniers sont bien employés sinon, ils lacheraient aussi.
Le probleme c'est que quand on s'engage, il faut suivre ses engagements!!!
Là, on perd sur toute la ligne, les impots montent, un festival est supprimé en 2008 et aujourd'hui on nous dit qu'il y a pas d'argent? ce sont les collectivités publiques qui devraient un peu mieux gérer car de l'argent il y en a! De plus si on veut faire des économies sur les festivals, on regarde là ou les subventions sont deja importantes et ou la gestion est douteuse (surtout quand c'est connu de notoriété publique!).
Apres, vu le budget de la Garden, Red hot c'est bien moins que 500000 euros...sinon, c'est pas un festival mais 2 concerts uniquement qu'il y aurait. Rien ne dit que les organisateurs les auraient signés mais le fait que des groupes aussi renommés aient envie de venir dans un jeune festival, c'est pas fréquent.