Pages

jeudi 16 décembre 2010

Judas Priest, la tolérance pour tous.

Le leader de Judas Priest, Rob Halford, pense que son coming out en 1998, a prouvé que les groupes de Metal et les fans étaient tolérants.
"Certains genres musicaux sont plus compatissants, plus tolérants, plus ouverts, plus compréhensifs," .... "Je pense que j'ai aidé à détruire ce mythe, que les groupe de Métal n'ont pas cette capacité."
La grande majorité de ses fans l'a soutenu, et a accepté ce coming out. "Ceux qui ont réagit différemment avaient déjà du mal à accepter une sexualité différente en général. Je pense que j'ai aidé certaines personnes à affronter des questions auxquelles ils n'étaient pas préparés."
Halford estime qu'il y a encore du chemin à parcourir dans le monde du Métal. "Le Heavy metal est maintenant complètement différent de ce qu'il était dans les années 80," "Le monde gay et lesbien est aussi bien différent de ce qu'il était dans les années 80. Nous avons tous évolué. Il y a encore beaucoup à faire, doucement mais sûrement nos vies s'améliorent."

1 commentaires:

Dimebag a dit…

Un IMMENSE Monsieur...