Pages

samedi 10 avril 2010

Jeff Beck, 9 octobre à Nantes et 11 octobre Paris Olympia.

Tout est dans le titre.

Placebo en concert, traduit par Lauriane Fiorentino au Chili.

Dans une Movistar Arena pas totalement complète mais devant un public très enthousiaste, les Britanniques de Placebo ont donné leur 3ème concert sur le sol chilien. C’était également l’inauguration de l’étape sud-américaine de la tournée de promotion du nouvel album “Battle for the Sun” (2009), qui passera par la suite par l’Argentine, le Brésil, le Pérou et la Colombie.

Un drapeau chilien suspendu au balcon affichait un “THANKS” en grosses lettres. Et clairement, le public chilien a su montrer son appréciation du geste que les Britanniques ont fait en reversant aux victimes du tremblement de terre et à la reconstruction, la plus grande partie des gains faits ce soir-là sur les entrées des 9.000 fans présents au Parque O Higgins. C’est en fait le mercredi matin que le groupe a rencontré le Président Sébastian Piñera, au Palais du Gouvernement, pour matérialiser l’aide qu’ils souhaitaient apporter.

Le groupe national Lucybell était en charge d’ouvrir le bal. C’est la seconde fois qu’ils étaient conviés à assurer la première partie de Placebo (la première fois fut en 2007 a San Carlos de Apoquindo). Et ils surent chauffer la salle qui se remplissait petit à petit.

Placebo est apparu sur scène à exactement 21h. et a commencé le concert avec « For what it’s worth », premier single extrait de l’album « Battle for the sun ». Cela a provoqué les cris et l’hystérie du public tellement impatient de retrouver Molko, Stefan Olsdal et Steve Forrest, à la batterie depuis 2008 et le départ de Steve Hewitt.

Le concert a continué avec « Follow the cops back home » et a continué dans le délire total suscité par l’interprétation des classiques « Every you and every me » et « Special Needs ». Brian Molko, en chemise noire et pantalon blanc moulant a parlé et remercié le public toute la soirée dans un espagnol impeccable. Les moments d’improvisation guitaristique entre Molko et Olsdal ont été chaudement salués, ainsi que le solo de violon de Fiona Brice pour le morceau « Julien » et la grosse artillerie sortie pour le morceau « the never-ending why », deuxième single de « Battle for the sun ».


Le show a continué avec des extraits de « Meds » (2006) comme la chanson éponyme et « song to say goodbye », et la première partie s’est achevée devant une foule survoltée avec l’interprétation de « Special K » et « The Bitter end », repris par tout le public.

Après une courte pause pendant laquelle fut projetée la vidéo d’une danseuse sur l’écran géant, le groupe est revenu interpréter « Trigger Happy », morceau qui avait été inauguré l’an dernier lors de la tournée européenne, suivi de « infra-red ».
Après une heure et demie de folie, le concert fut clôturé par « Taste in Men », de Black Market Music (2000).

Le public chilien n’est pas près d’oublier cette 3ème représentation de Placebo sur leur territoire, non seulement grâce à un superbe concert, mais surtout grâce au beau geste de solidarité d’un groupe envers son public touché par cette immense catastrophe.

© Javier Nuñez.

Setlist
- For what it’s worth
- Ashtray heart
- Battle for the sun
- Soulmates
- Speak in tongues
- Follow the cops back home
- Every you every me
- Special needs
- Breathe underwater
- Julien
- The never-ending why
- Come undone
- Devil in the details
- Meds
- Song to say goodbye
- Special K
- The bitter end
———————-
- Trigger happy
- Infra-red
- Taste in men

Harry Potter et Kaiser Chiefs.

Ricky Wilson de Kaiser Chiefs aurait un rôle dans le prochain volet d' Harry Potter, le chanteur fait une apparition dans une scène avec Lord Voldemort. "Ricky est un grand fan de Potter."

Led Zeppelin, merci YouTube ;o)

Des enregistrements très rares de Led Zeppelin ont refait surface sur le net.
Trois clips ont surgi sur YouTube, du live de la tournée US du groupe et notamment leur passage à l'université Gonzaga à Washington le 30 décembre 1968.
Le show faisait partie des 34 dates de cette tournée, précédent la sortie de leur premier album en 1969.
Des titres rares comme 'Dazed And Confused' et 'How Many More Times' ont été retrouvés.

Tapez "Led Zeppelin Gonzaga" dans YouTube

J-23

"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots."

(Richard Wagner)

Samedi 10 avril 2010.

2004 : Matt Bellamy, chanteur de Muse, est hospitalisé après s’être blessé la bouche avec sa guitare pendant un concert à Atlanta.

2003 : Billy Joel et Elton John reportent leur concert ‘Face to Face’ à Rosemont, Billy Joel est souffrant.

1992 : Axl Rose quitte Chicago avant que le shérif ne l’arrête pour avoir déclenché des émeutes pendant un concert des Guns N’Roses à St Louis durant l’été 1991. GNR annulent tous leurs concerts à Chicago et Detroit.

1979 : Mort de Nino Rota, auteur du thème du « Parrain », il avait aussi fréquemment travaillé avec Federico Fellini.

1976 : « Frampton comes Alive » de Peter Frampton est en tête des charts et va le rester pendant 10 semaines.

1976 : Stevie Wonder apparaît dans le mensuel « Down Beat », magazine sur les synthétiseurs Mu-Tron. Il avait utilisé ce gadget pour son titre « Higher Ground ».

1970 : Paul Mac Cartney annonce qu’il ne jouera plus avec les Beatles, à la veille de la sortie de son album solo « Mc Cartney ».

1962 : Mort d’un des membres original des Beatles, Stuart Stutcliffe, à Hambourg. Ses idées et son amitié pour John Lennon ont longtemps influencé le groupe. Sa photo apparaît sur la couverture de « Sgt Pepper ».

1960 : Naissance de Kevin Donovan dans le Bronx à New York, plus connu sous le nom de Afrika Bambaataa qui a enregistré le célèbre morceau de hip hop « Planet Rock », sur un sample de Kraftwerk.

1959 : Naissance de Brian Setzer à New York.

1956 : Nat King Cole est molesté par des extremistes lors d’un concert à Birmingham.

1954 : Leo Fender crée la guitare Stratocaster.