Pages

mercredi 11 juillet 2012

Faith No More reprend Jacques Dutronc !

Ici ;)

ps Thanx Biouze.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est marrant il y a peu il a déja enregistré du Brel avec les Secret Chiefs 3 (superbe reprise de "la chanson de Jacky")

Anonyme a dit…

Salut Francis,

Je profite de ce post pour parler un peu du Festival Sonisphere, n'ayant pas vu de message dessus !

J'avoue, j'y allais essentiellement pour Faith No More, et le reste, ben c'était un peu du bonus :)

Ayant fait l'aller-retour "dans la journée", on n'a pas testé le camping, donc je ne peux pas juger de l'orga là-bas, mais sur le festival, nickel chrome, rien d'extraordinaire mais bien adapté au concept, à savoir : une grosse salle pour les têtes d'affiches, et une scène extérieur pour les "découvertes" (assez différent des autres festivals à ma connaissance). Et puis, que peut-on reprocher à un festival dont le stand central est dédié à ce doux breuvage sombre Irlandais (j’imagine que la pub pour l’alcool est malvenue sur le net ;)

La bonne surprise (pour moi) : Black Stone Cherry. Du bon vieux blues-rock très dense, voix bien rocailleuse comme j'aime.

Machine Head m'a laissé un peu de marbre, mais ce n’est pas ma tasse de thé non plus.

Un peu déçu par Marylin Manson, aussi bien musicalement que le Show (perso, les « Motherfucker » toutes les 30 secondes ça m'amusait quand j'avais 13 ans, là...). Je ne suis jamais vraiment rentré dans l’ambiance.

Et le clou de la soirée, FNM, à la hauteur de mes attentes : Mike Patton a juste été énorme ! Très bonne playlist (forcément, j'en voulais encoooooore plus), un groupe qui prend clairement plaisir à jouer (pour quelques semaines encore de ce que j’ai cru comprendre), et au final, une bonne claque qui traine encore dans la tête plusieurs jours après ! Et oui, ils ont aussi repris Dutronc sur ce festival, et non, je n’ai jamais dit que j’étais objectif :)

Mon seul petit regret est de ne pas avoir testé la piste de ski en intérieur, elle a l’air d’être bien fun !

Petite pensée pour les festivaliers du dimanche qui entre l'annulation d'Evanescence, et la tempête qui a ravagé la scène extérieure et provoquée 3 autres annulations, n'ont pas forcément apprécié comme moi ce Sonisphere.

Olive