Pages

vendredi 27 juillet 2012

Muse : L'alcool non, la musique oui.

Chris Wolstenholme de Muse a évoqué son combat contre l'alcoolisme. Le bassiste a avoué avoir cédé à cette addiction lors de la préparation de l'album de Muse, 'The Resistance' en 2009, chacun des membres du groupe travaillait de son côté. "Boire tous les jours, toute la journée c'est vraiment dur. Et lorsqu'on en arrive à ce point, quand on ne peut plus avancer sans ça, quand tu te réveilles le matin en tremblant, et que la première chose que tu fais c'est d'avaler une bouteille de vin. Voilà ce que j'étais, dans un sale état."
"Tu es flippé 24h/24h, tu penses que tu vas mourir, tu as super peur mais tu ne sais pas de quoi." "Je n'avais que deux solutions, mourir ou arrêter. Mon père a vécu la même chose, il est mort à 40 ans. Je viens d'avoir 30 ans, j'ai réalisé que je prenais le même chemin que lui, et que je serai mort dans 10 ans."
Wolstenholme a suivi une thérapie pour se sortir de cette addiction, et écrit deux chansons sur le nouvel album de Muse, dans lesquelles il raconte son combat : 'Save Me' et 'Liquid State'. "J'ai écrit ces chansons au moment où j'arrêtais de boire, 'Liquid State' parle de la personne que tu deviens lorsque tu es intoxiqué et le combat intérieur que tu mènes. 'Save Me' parle de la famille, une femme, des enfants, malgré tout ce que je leur ai fait vivre, et au final ils sont toujours là, et tu t'en sors aussi grâce à eux."

'The 2nd Law' sortira en septembre.

3 commentaires:

Jérémie a dit…

En plus de les avoir écrites, il semble même qu'il les chante !

Wild Thing a dit…

C'est un signe fort de reconnaître publiquement qu'il est malade de l'alcool, pour lui mais également pour beaucoup de personnes qui se rendront comptent qu'il n'y a pas de fatalité.

Anne-Sophie a dit…

Chris chantera sur ces deux chansons.