Pages

mercredi 28 août 2013

Sacré mec ! Sacrée gueule ! Musique Sacrée !

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Je viens d'écouter le nouvel album: putain mais qu'est-ce qui s'est passé?
C'est quoi encore que tous ces bidouillages électro à 2 balles!
Et les ballades, j'ai l'impression de les avoir déjà entendues 1000 fois avant (et en mieux!)

Il n'y a plus aucune folie ni aucun génie dans cette musique.
Je ne reconnais pas le Trent que j'ai vénéré pendant les années 90!!!
''With teeth'' passait à moitié mais depuis c'est de pire en pire!

En plus, je viens de mater ''Gave Up''au Lollapalooza 2013: c'est une blague ou quoi?! Il est ou le groupe de dingues qui se jetaient les uns sur les autres ?!!!
Putain, c'est vraiment trop mou du genou!

Franchement aucun autre artiste ne m'a autant décu.

Fin de l'histoire pour moi.

Anonyme a dit…

Pas écouté l'album encore (ni les autres d'ailleurs, étant une nouvelle convertie) mais au ReS c'était énorme !

Alain a dit…

Avis littéralement opposé à celui de "Anonyme"
L'album est une merveille de construction, d'influences digérées (All Time Low) ... Nine Inch Nails change, experimente et c'est tres interessant.
Personnellement, j'ai cru ces dernieres années que j'aimerais les nouvelles productions de Soundgarden, Alice In Chains, les Smashing et j'en passe ... j'ai peut etre changé (certainement), mais je n y trouve plus aucun interet car ils ont selon moi les pieds dans le béton à vouloir faire revivre une formule passée (exception faite de Corgan, mais pour ce dernier ... il manque un producteur capable de l'encadrer un chouille).
Seul Nine Inch Nails avec cet album arrive à me faire penser qu'un groupe n'ai pas condamné à faire vivre les memes recettes pour eviter de se planter. Trent a osé, et c'est tres interessant.
Apres que l'on attende autre chose c'est au gout de chacun

Unknown a dit…

Ca peut s'écouter là :)
http://www.theguardian.com/music/musicblog/2013/aug/28/nine-inch-nails-hesitastion-marks-album-stream

Anonyme a dit…

Perso, je pense que ça va être le début de l’histoire pour beaucoup de « retardataires » ou de « jeunes » qui les découvre en ce moment, comme à Rock en Seine ou ils ont été au top.
Pas sur que de ne plus se jeter les uns sur les autres soit un signe de dégradation de la musique. Leur superbe (c’est mon avis) mise en scène permet au contraire de s’y immerger complétement. C’est sobre et pourtant super puissant.
L’homme à survécu et muri (avec des enfants, etc), normal d'évoluer. On peut le lire la :
http://www.spin.com/featured/trent-reznor-upward-spiral-nine-inch-nails-spin-cover-september-2013/
Et j’adore ce dernier album, très NIN je trouve (avec des accents à la Cure, voire quasi prog-métal). Totalement innovant ? Chef d’œuvre ? Non, bien sur, mais tellement bien par rapport à ce que l’on peut entendre par ailleurs sur les ondes.
Phil.

Almah a dit…

Il n'empêche, expérimentations ou pas, le feu sacré n'y est plus, malgré des albums mi-figue mi-raisin (with teeth) voire bons (year zero, ghosts). Le Trent est fatigué, et son chant a perdu l'émotivité et la rage des années 90... Le dernier NIN avec une âme reste le live And All That Could Have Been et son CD bonus Still (une vraie merveille).. 2002 quand même.. Le nouvel album reste dans la veine de Year Zero..

Anonyme a dit…

Merci Almah pour ton post!
Je vois que je suis pas tout seul sur ce coup là!!!

Je n'ai rien contre les groupes qui évoluent (je fais parti de ceux qui aiment Load et Re-load de METALLICA ou encore le Chinese Democracy d'Axl Rose, c'est vous dire!).

Mais là c'est différent: c'est juste pas bon du tout!
Et en plus, comme l'a si bien dit Almah, Trent propose toujours le même disque depuis With Teeth (Sauf Ghosts qui lui est une pâle copie du génial Still !!!).

Un dernier mot: j'évoquais l'édition 2013 du Lollapalooza; comparez à celle de 1991 pour voir!
Et je parle même pas du Woodstock 94! A cette époque NIN était le meilleur groupe (live) du monde !!!
C'est loin d'être le cas aujourd'hui.
Et ce n'est pas les couv' de grands magazines ou les oscars qui vont changer cela!

Anonyme a dit…

Mr Anonyme et Almah, merci pour vos commentaires, ça fait plaisir de voir que certains ont encore les oreilles bien ouvertes.

NIN, le vrai, celui dont on veut se souvenir et qui déchirait tout, n'existe plus depuis bien lgtps déjà.

Anonyme a dit…

ca rale encore et toujours, la France est bien desolante...
Tout ces mecs plus haut qui crachent dans la soupe, pouvez pas juste en profiter au lieu de raler, le type est encore la et propose qq chose de nouveau, merde rien que pour ca il faut savourer. 1994 cetait ya 20 ans, c fini les annees 90, c'etait bon mais faut passer a autre chose maintenant, il aurait drolement l'air d'un con reznor si il sortait broken aujourd'hui.

Ors a dit…

Vous parlez du NIN de Head Like A Hole, Mr Self Destruct et Wish ?

Personnellement celui ci ne me manque pas tant que ça, mes albums préférées étant The Fragile et Year Zero pour leur production de tarée.
Alors oui le nouvel album n'est pas orienté "guitare pour vous arracher la geule" et Trent ne passe pas son temps à crier, mais il en reste un album d'une énorme qualité et d'une très grande créativité même comparé à PHM ou TDS

Mais quand on compare Still et Ghosts I-IV qui n'ont rien à voir et qu'on ne voit pas la différence entre With Teeth et Year Zero le problème n'est peut être pas le nouvel album.

Anonyme a dit…

..Tsss.. pas possible de lire des âneries pareilles.
Cet album est vraiment excellent. NIN n'est pas AC/DC et ne répète pas la même formule d'un album à l'autre. Reznor a changé depuis Downward Spiral et ne va pas faire semblant d'être drogué, alcoolique et suicidaire toute sa vie. Alors, oui, sa musique est plus upbeat qu'à l'époque, mais ce n'est que le reflet de sa personnalité et c'est surtout très honnête. Quant à parler du contenu musical en lui-même, peut-être n'avez vous pas écouté l'album dans de bonnes conditions ou n'êtes vous pas amateur de musiques électroniques, mais Reznor prouve ici qu'il est probablement le plus grand producteur actuel, tout simplement. L'agencement des sons et des différente couches est tout simplement virtuose, et ce retour aux racines (car, qu'on le veuille ou non, son premier album était un album de synth-pop) est non seulement rafraichissant, mais musicalement courageux et très bien négocié. "all time low" est un chef d'oeuvre de funk-indus (ah ? ça existe ?) et ça groove comme peu de groupes. Satellite est une tuerie de sons, avec une mélodie vraiment catchy. Et que dire du titre qui divise les fans, "everything".. un titre très Joy Division / Cure, avec des guitares qui pètent sur le refrain, sur un faux air de Foo Fighters. Ca divise les fans, mais une chose est sûre : tu l'entends deux fois et tu l'as dans la tronche pour une semaine. "Musique Sacrée" a dit Tonton. Si on a des esgourdes qui marchent, on ne peut qu'être d'accord.

Anonyme a dit…

p'tain on dirait Valls version 'homme'... étrange ! ;)


ristourne

Anonyme a dit…

Etre fan, c moche, ça enlève tout discernement!