Pages

lundi 28 décembre 2015

Live : Tame Impala - Deezer Session

Ici ;o)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Au filtre Instagram. Tame Impala a définitivement viré mainstream en supprimant ses guitares et en succombant à "l'électro-chill" tendance. Pas étonnant qu'ils aient eu du mal à remplir leur Zénith, ce public est passif et suiveur, pas impliqué. Bye Bye Tame, moi qui t'ai tant aimé, tu seras vite oublié.

Anonyme a dit…

"Du mal à remplir le Zénith" ? Il est complet depuis une semaine. Pour des mecs qui avaient jamais fait mieux jusqu'ici que l'Olympia en France et qui étaient déjà passés par Paris en août à Rock en Seine. Y a pire niveau popularité. Faut arrêter de raconter n'importe quoi un moment...

Herve75 a dit…

d'accord avec anonyme # 2 (prenez des pseudos les gars, c'est saoulant de s'adresser à des anonymes). J'ajoute que Tame Impala ne passe jamais sur aucune radio (excepté peut être OUI FM) alors remplir le Zenith reste malgré tout une belle performance. J'adorerais que les Rival Sons (par exemple) en fassent autant. Mais bon on est en France, le pays le moins rock d'Europe donc il ne faut pas trop rêver.

JiCé a dit…

Dis donc, c'est vachement bien, Tame Impala! Tiens, à propos de Rock australien, j'ai appris le décès de Stevie Wright qui fut le chanteur des Easybeats (Friday on my mind).