Pages

lundi 25 janvier 2016

Kirk Hammett (Metallica) parle de sa rencontre avec David Bowie.

"J'ai acheté de nombreux albums qui m'ont beaucoup influencé et l'un d'eux est Changesonebowie sorti en 1976..... "La première fois que j'ai entendu 'Fame' à la radio, ça ne ressemblait à rien d'autre. 'Golden Years' et 'Fame' sont deux titres complètement différents. J'ai grandi avec la radio grandes ondes, qui était plutôt géniale à cette époque, avec la Motown, les Stones, les Beatles et tout le Funk fin 60 début 70. Et Bowie était tellement différent, après avoir écouté 'Fame', il fallait que j'achète Changesonebowie." Hammett raconte aussi sa rencontre avec Bowie backstage après un de ses concerts. Hammett et le bassiste Robert Trujillo avaient un jour off à Kansas City lors d'une tournée de Metallica, ils ont décidé d'aller faire un tour au concert de Bowie. Un des anciens managers du groupe, Ian Jeffrey s'occupait alors de Bowie, et leur a permis de passer backstage. "Je n'avais aucune intention de le rencontrer, il avait la réputation d'être très secret, et il aimait se reposer après les concerts. On partait, et Ian nous a demandé d'attendre car David voulait nous saluer. Il était sorti de scène depuis 15 minutes, il nous faut normalement un minimum de 45 minutes pour reprendre nos esprits... Il est sorti, en  t-shirt, et nous a juste dit : 'hi comment ça va Kirk, hi Rob!' Je n'y croyais pas ! Tout le speech de fan est sorti .. A quel point il m'avait inspiré... blah blah.... Il a dit qu'il nous connaissait bien et qu'il aimait notre musique, et nous a encouragé à continuer." Plus tard, Hammett et Trujillo attendaient à l'extérieur, et lorsque le Tour Bus de Bowie est arrivé, le chauffeur leur a demandé s'ils voulaient qu'on les dépose à leur hôtel. "Ils sont montés et Bowie les a accueillis avec un large sourire et les a invités à s'asseoir." "Je ne me rappelle pas de tous les détails mais nous avons parlé de musique, de son amour pour The Dandy Warhols..." Hammett, fan de film d'horreur, adore The Hunger et estime que c'est un des meilleur film de vampire. "Je trouve Blackstar brillant, un beau message d'adieu. Il nous a tous invités, et je pense que c'est la première fois que quelqu'un nous invite comme cela à son départ, dans un œuvre intégrale. "Thank God David Bowie est passé sur Terre et Thank God nous avons eu la chance de pouvoir profiter de ce qu'il avait à offrir."

10 commentaires:

whitejazz a dit…

C'est bien la preuve que la musique n'est pas une question de genres ou de "familles", et que des artistes aussi différents que Bowie ou Metallica peuvent nous apporter chacun à leur façon ce que la musique a de mieux à offrir: du plaisir. J'aime l'un et l'autre; l'oeuvre de Bowie est immense, riche, comme celle de Metallica, dans un registre bien différent. Et puis, finalement, tout se recoupe: Metallica a travaillé avec Lou Reed, qui était une influence majeure du jeune Bowie, Metallica a joué du Queen, avec qui Bowie a écrit "Under Pressure", etc etc.Et Kirk a raison pour "Blackstar", personne n'avait encore travaillé sciemment à une oeuvre qui serait posthume dès les premières étapes de sa création.

Anonyme a dit…

Et Innuendo?

Matthieu a dit…

Et Made in Heaven...

Lauraj a dit…

Freddie faisait des aller retour entre l hôpital et le studio pour finir innuendo avant la fin.. Son message était à son image: the show must go on!

Anonyme a dit…

Show must go on !
Comme épitaphe.....

whitejazz a dit…

Corrigez-moi les gars, j'avais bien pensé à "Innuendo", mais bon, nul n'étant parfait, je remercie vos lumières encyclopédiques d'éclairer mes lanternes.Ma réaction était d'abord une opinion sur les propos de Kirk, je n'avais pas l'intention d'outrager vos connaissances, chers professeurs.

Anonyme a dit…

"J'ai grandi avec AM Radio"...

Traduction : "j'ai grandi avec les radios "grandes ondes" qui étaient (à l'époque) concurrentes de la FM.

Non non ne me remerciez pas!

Zegut a dit…

Merci Grandes Ondes.

Z ;o)

L'abbé Chamel a dit…

Tonton,

à l'époque les radio GO avaient des émetteurs hyper-puissants qui balançaient sur des milliers de kms (parfois à partir du Mexique). Et la prog des morceaux était souvent plus aventureuse (bordélique?) que celle des FM : les animateurs passaient ce qu'ils voulaient, comme ils le voulaient.

Les FM moins puissantes étaient plus locales et plus tributaires d'appels d'auditeurs furieux ("marre de votre musique de drogués, je veux entendre du Frank Sinatra et du Perry Como!!!!")

C'est sans doute pour ça que Hammett, et bcp d'autres, ont des souvenirs émus de ces radios grandes ondes, qui ont dû faire leur éducation musicale.

En France, pour ça nous on a eu (et on a tjs) FRANCIS ZE BIOUTIFOUL!! :-)))

PS : tonton tu pourrais nous passer un p'tit Gun Club, du 1er ou 2ème album de préférence? Jeffrey Lee Pierce a influencé une tripotée d'artistes à commencer par Grant Lee Buffalo.

Merci! ;-)


benji a dit…

pour info made in heaven est sorti après sa mort et c'est pas un vrai album ce sont plus ou moins des chutes de sessions donc le vrai dernier album est innuendo avec un magnifique solo de steve howe de yes sur innuendo d'ailleurs
cdt
benji