Pages

lundi 29 février 2016

You, You & U.

Si vous avez envie de parler de musique, ne vous gênez pas cette rubrique est à vous. 

..........

Concert de BLUES PILLS a La Rodia a Besançon , un tres bon concert , peut etre un peu court mais de qualité , un groupe tres inspiré par le rock des années 70 avec une chanteuse extra et de bons musiciens dont le jeune guitariste français Dorian Sorriaux... une belle confirmation scénique apres un excellent 1er album !

Jerome

.........

100% d'accord avec Z pour Savages !

Vu Savages à l'Epicerie Moderne samedi soir avec en première partie Bo Ningen.
Du punk, de l'énergie, des sourires (sauf la guitariste un peu trop appliquée) une excellente ambiance dans la salle, bref un putain de concert.

Le concert s'est terminé avec Savages et Bo Ningen sur scène avec un "Dont't let the fuckers get you down" explosif et un énorme fou rire des musiciens.

C'est obligatoire de voir une moins une fois Savages en live.

.........

Hello pour bien commencer la semaine voici un extrait d'un live de the cure de 1979 avec le fabuleux three imaginary boys. Enjoy ;) ;)

https://www.youtube.com/watch?v=X5iHouB9ODk

Catherine

.........

Massive Attack – Zénith de Paris – 27/02/16

Je n’ai pas pour habitude de faire une review à chacun de mes concerts mais il s’agit là de corriger modestement une injustice.

Depuis vendredi, lorsque l’internaute lambda effectue une recherche google sur Massive Attack, celui-ci se retrouve inondé d’articles négatifs concernant leur premier concert parisien…et absolument aucun retour sur leur seconde date.

Je n’étais pas présent vendredi, apparemment ce fut chaotique avec de multiples problèmes techniques et du coup un groupe excédé qui n’avait plus vraiment la foi. Je comprends que le public ait été déçu mais le groupe y est-il vraiment pour quelque chose ? BFM introduit son article de la sorte : « Le célèbre groupe n’a visiblement pas souhaité discuter avec ses fans et a enchainé les problèmes techniques tout au long de la soirée, vendredi soir. », comme si le groupe était responsable (http://people.bfmtv.com/musique/massive-attack-donne-un-concert-controverse-a-paris-954946.html). Je pense qu’ils s’en seraient bien passé. L’Express, lui, écrit : « Le groupe ne se donne pas la peine d'achever Inertia Creeps stoppée net après le geste de colère de Del Naja. » (http://www.lexpress.fr/culture/musique/colere-et-deception-apres-le-concert-parisien-de-massive-attack_1768315.html). En allant regarder la setlist ici http://www.setlist.fm/setlist/massive-attack/2016/le-zenith-paris-france-7bf0be84.html, on se rend compte qu’il y a déjà eu un premier problème durant Future Proof et que Inertia Creeps a été stoppé, puis recommencé et de nouveau stoppé. Je comprends facilement que le groupe en ait eu ras le cul et se soit barré. Surtout quand on sait qu’un live de Massive Attack, ce n’est pas QUE de la musique. Il y a tous les jeux de lumières, les images, les messages. Et en plantant deux fois la même chanson, le zénith a un peu merdé…

Samedi, j’avais peur que de nouveaux problèmes viennent entacher la soirée. Il n’en fût rien.

La première partie de Young Fathers était très bonne. Ces trois-là ont une énergie sur scène assez impressionnante ! J’avais écouté quelques titres avant le concert. Je n’avais pas été très emballé mais en live c’était vraiment bon.

Puis, Massive Attack entre sur scène. La configuration est similaire aux tournées précédentes : deux batteries, une guitare, une basse et plein d’électronique. Derrière, des écrans diffusent des photos et des messages d’actualité. L’intro sur Battle Box est des plus efficaces. Les grands moments de la soirée ? Forcément, les morceaux issus de Mezzanine qui arrachent des cris de joie au public dès les premières notes. Angel était particulièrement surpuissant (trop ?). Mais aussi toutes les nouvelles chansons qui promettent un bon futur album, la présence de Martina Topley Bird, Horace Andy, Deborah Miller, Azekel. Et voir le groupe heureux de terminer sa tournée ici à Paris, les entendre prendre la parole à plusieurs reprises, remercier leur fans et rendre un vibrant hommage aux victimes de novembre.
Côté (légères) déceptions, l’absence de Karmacoma et aucuns morceaux de Protection. Et la faible présence de 100th Window, album que j’adore. Mais bon, j’ai bien conscience qu’il est impossible de faire une setlist qui plaise à tout le monde.

En bref, Massive Attack, ce samedi, était vraiment au top, en communion avec son public et avec un son excellent. Troisième concert de Massive Attack en treize ans, troisième claque. Comme quoi, parfois ça se joue à peu de choses. A un jour près j’aurais probablement déchanté comme tant d’autres.

En tout cas, j’aurais apprécié que ces divers sites d’information pondent un second article pour parler du concert de samedi et ne restent pas bloqués sur le message réducteur « Massive Attack a merdé son concert et se fout de la gueule de son public ».

Arvidore

...........

 J'ai enfin pu voir le Blu-ray de Rush : "R40 Live". Un mot : FANTASTIQUE !!
Prestation de haut vol et light show somptueux pour une durée de 2h50.
Image de toute beauté et son nickel !!
Heureusement qu'existe ce support vidéo pour compenser l'absence cruelle de ce groupe mythique en nos verts pâturages !!! Aurais-je la chance de les voir au moins une fois en concert ?
Dans le même registre, c'est à dire musiciens talentueux, compositions d'enfer et Blu-ray fabuleux : Flying Colors "Second Flight Live at Z7".
Que du bonheur !!!

............

200 euros la fosse pour springsteen a BERCY !!! Je passe

Unknown

............

1 commentaires:

Anonyme a dit…

> Meilleure chanson originale: Writing's on the Wall, de Jimmy Napes et Sam Smith, pour Spectre.

> Meilleure musique originale: Ennio Morricone pour Les 8 salopards.