Pages

jeudi 10 mars 2016

Dream Theater – Paris – Le Palais Des Congrès – 6 Mars 2016, photos Manuwino.

Ici ;o)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Des retours sur ce concert que j ai manqué ?

Anonyme a dit…

Je précise que je suis pas fan absolu de DT et que c'est la première fois que je les voyais live. Sentiment mitigé. Je m'attendais à une grosse claque et en fait non. Pourquoi ? Son très moyen, catastrophique au début, juste correct pour le deuxième acte. ça gâche un peu le plaisir. Light-Show plutôt réussi mais ça reste des projections, au bout d'un moment, j'étais assez indifférent à qu'on voyait, alors que c'était censé être le support visuel de l'histoire. Reconnaissons une ambition certaine. Jouer l'intégralité de leur métal-opéra , c'est ne pas choisir la facilité. Il y a une prise de risque à saluer. Le problème c'est que The Astonishing a de bons moments mais aussi des morceaux assez niais, plus comédie musicale que power ballade...(quelqu'un parlait de guimauve à la Disney, c'est méchant ça...). Le groupe est très statique et dans les rares moments où Labrie interpelle le public, celui-ci était bien chaud. Donc l'ambiance aurait pu décoller un peu plus. Mais était-ce compatible avec l'Oeuvre ? J'ai parfois eu le sentiment qu'ambitieux rimait trop avec prétentieux dans le sens où le groupe n'avait pas forcément les moyens de son ambition. Franchement, qui a pu suivre et s'intéresser à l'histoire, aux personnages (quand on ne maitrise pas l'anglais) ? Cela semblait plus prétexte qu'autre chose. Reste une générosité musicale, une virtuosité que personne ne contestera. Concert donc à l'image que j'ai de ce groupe. Bien, intéressant mais l'ensemble ne me fait pas énormément vibrer.

Anonyme a dit…

J'étais également présent et j'ai le même sentiment.
Je les ai déjà vu plusieurs fois, notamment au Zenith et la dernière fois à l'Olympia (où le son était beaucoup trop fort d'ailleurs).
Le son n'était vraiment pas bon, surtout au début (j'étais sur la gauche de la salle), ce qui est vraiment dommage pour un groupe de cette trempe, et c'est surtout une honte vu le prix des places. Heureusement ça s'est quand même amélioré au bout d'un moment.
J'ai vu Steven Wilson le mois dernier dans la même salle, rien à dire côté son.
Côté ambiance, c'était assez mou. Je trouve The Astonishing très guimauve, mais la salle et le fait qu'il n'y a aucune interaction avec le public entre les morceaux doivent y être également pour beaucoup.