Pages

jeudi 5 mai 2016

Après Adèle, Aerosmith et Neil Young maintenant Les Stones

Donald Trump utilise 'You Can't Always Get What You Want' ou 'Start Me Up' lors de ses meetings, mais sans l'autorisation du groupe. 
Dans un communiqué publié le 4 mai, les Rolling Stones expliquent qu'ils n'ont pas autorisé l'utilisation de leur musique et demandent à Trump de 'cesser immédiatement' ces diffusions lors de ses meetings. 
Cependant The Hollywood Reporter rapporte que les politiciens n'ont pas besoin de la permission des artistes pour diffuser leur musique à partir du moment où leur parti à une licence globale.
Trump avait malgré tout cessé d'utiliser les titres d'Aerosmith, Adèle ou Neil Young, après leur contestation.