Pages

lundi 13 juin 2016

Download 2016 c'est fini, qu'en avez vous pensé ?


42 commentaires:

Anonyme a dit…

Organisation désastreuse le premier jour, le personnel incapable de te renseigner correctement pour entrer sur le site, rien que ça ça donne le ton et t'es à peine arrivé... le cashless était a priori une bonne idée qui s'est transformé en un fiasco total (comment plus pousser à la consommation que ça ??) mais obligé si tu voulais vivre un minimum une fois entré... Sans parler des files colossales pour recharger ton bracelet... Et le son, punaise le son les gars, merde, vous plaisantez là ??!!! Non seulement c'était loin d'être de bonne qualité mais largement pas assez fort ! Chez Livenation faut qu'ils prennent des cours d'organisation de concert avec Ben Barbaud parce que là au secours...

Londers a dit…

pas trop mal, quelques couacs, que ce soit au niveau du cashless (site non sécurisé, queue monstrueuse le premier jour) alors que certains magasins prenait l'espèce et la carte bleue (contrairement à ce que disait le site internet) je n'ai pas trouvé la navette le premier jour (et j'ai manqué Gojira à cause de ça) et quelques soucis au niveau de la balance (celle de Lofofora était particulièrement atroce, on entendait que la basse et la batterie) Mais sinon, c'était correct, prévoir peut être de la paille au cas où il flotte les années suivante et autre chose que de la Heineken, putain...(certes, y'avait de l'Affligen et de la Mort Subite, mais vendu à un seul endroit)

Anonyme a dit…

Bon les points négatifs d’abord : gros souci à l’arrivée pour choper son bracelet 3 jours, énorme queue ainsi que le système moisi de paiement via la puce du bracelet, cashless, qui générait la aussi des heures d’attente.
Au niveau programmation, ça manquait clairement de jeunes groupes (type We Came As Romans), et de styles plus variés (pas de prog métal, par exemple), c’était très 80’s, 90’s.
Le positif, c’est que, franchement, et avec toute l’affection que j’ai pour le Hellfest, enfin un vrai festival de metal à Paris !

Avec des groupes qui se sont bien donnés, comme Iron Maiden (excellent et bel hommage au Bataclan) ou Gojira le 1er jour, Jane’s Addiction ou Mass Hysteria le 2nd (Mass H., c’est mon coup de cœur du festival. Ils avaient les boules de jouer à 15H. On est venu pour eux, ils ont été énormes. Programmés en même temps qu’Arcane Roots, ça c’est le pas cool de l’horaire.). Et un final monstrueux dimanche : Rival Sons, Volbeat, Megadeth et Rammstein (décidément vraiment le meilleur groupe live du monde).
Donc bien, sans oublier une bonne petite boue à la fin pour rafraîchir les esprits.

On attend 2017 maintenant… Cheers Philippe.

Anonyme a dit…

Vivement le Hellfest

Anonyme a dit…

perso : je tiens à dire ma profonde tristesse pour n'avoir eu aucune pensé pour le drame d'orlando... je suis gay et personne ce soir n' a eu de pensé pour la communauté LGBT .... comme quoi la douleur est à geometrie variable ....

Denis Berkoutov a dit…

Ya du chemin à faire pour arriver à la cheville de l'organisation de Hellfest. Bordel au niveau de l'entrée. Bordel au niveau du merchandising... Bref, je n'ai rien compris malgré 25 ans de festivals et concerts derrière.

vifargent a dit…

Salut. Je n'y suis allé que vendredi (parce qu'exclu Maiden), alors je ne parlerai que pour cette journée. Comment dire : la kermesse de mon village natal est mieux organisée avec infiniment moins de moyens. Arrivés vers 16h15 cause boulot, 30 min de queue pour récupérer le bracelet cashless prépayé : 3 caisses en tout et pour tout pour tout le festival. Un gars essaie de nous inciter à rentrer dans le festival et à prendre le bracelet aux bornes, heureusement qu'on l'a pas cru ce connard, il y a avait la queue pour des heures là-dedans comme certains pourront en témoigner. Du coup on est arrivés en fin de set de Gojira, dommage pour nous car c'était le seul concert où le son aura eu l'air d'être potable. Après c'était la bérézina, des balances exécrables et un volume nettement trop faible par moment, avec le pompon pour Iron Maiden et Ghost(et pourtant on était en milieu de fosse plein centre). Ajouter à cela un enchaînement des concerts sans temps mort sur deux scènes éloignées de 200 m, j'ai eu mal pour Anthrax dont le public a fui la prestation 10 min avant la fin pour aller se placer devant Maiden.
Bref, le bordel, indigne d'un événement comme celui-là.

Alors que reste-t-il musicalement de cette journée? Un bon concert de Gojira du peu qu'on en a vu et bien que ce soit pas ma tasse de sang. Anthrax qui assure malgré le son et l'horaire la choisi. Deftones fantomatiques par rapport à la dernière fois où je les avaient vus. Iron Maiden volontaires mais plombé par le son (putain j'espère que c'était pas la dernière fois qu'on les voyaient) et un Ghost au son saturé et au chanteur enrhumé, très loin de la prestation de Rock en Seine par exemple.

Un espoir certes pour un festival Hard-Rock/Métal à Paris, mais un tir à corriger au plus vite.

PS : à jeudi à Clisson

Laurent brovia a dit…

Perso mon expérience fut plutôt bonne, je n'y ai été que vendredi, j'ai pu me débrouiller pour obtenir mon cashless en moins de 10mn, sinon c'est vrai que ce'tait un beau bordel, et ouvrir les portes 15mn avant le premier groupe me parait d'une stupidité effarente.... Le son pas terrible en effet et quelle stupidité de mettre les 2 main stage aussi eloignées l'une de l'autre, j'ai du faire l'impasse sur anthrax pour etre bien placé pour Maiden. La disposition cote à cote des stage façon hellfest est quand même beaucoup mieux !
Sinon a renouveller en améliorant l'orga, vivement l'an prochain

Anonyme a dit…

bonjour à tous ,sur le papier le download était une belle idée ....mais dans la réalité tout frisait l 'amateurisme profond : aucune fouille sérieuse à l 'entrée , deux (2 ) heures de queues pour ce fuckin bracelet , un son de baloche , une organisation sentant bon l 'incompétence
sinon anthrax semblait le seul groupe un peu content d etre là .maiden son pourri prestation oubliable ghost ? WHAT GHOST ? et les deftones ......BEN JE FAISAIS LA QUEUE POUR LE CASHLESS
allez sans rancune see ya all au hellfest .UN VRAI festival organisé
rock n roll circus

Anonyme a dit…

Suis arrivé vendredi vers 18h : pas de queue pour entrer et une queue interminable pour le cashless. Heureusement que j'avais créé mon compte au préalable et recharger sur internet via le lien présent sur le site officiel du download
Son moyen Sur Maiden, je sais pas si c'est la voix de Bruce par moment ou la technique.
Samedi franchement moyen la programmation mais on le savait dès le départ que c'était le jour le plus faible. A noter une prestation et ion son très moyen pour pas dire plus de Jane's addiction.
Dimanche malgré la pluie : très bon Volbeat et Top du top avec Rammstein qui est le groupe qui à eu le plus de spectateurs des 3 jours

Bilan : organisation moyen bien pour une première fois.
Bus et métro sur Boulogne à 15-20 minutes à pied.
Programmation bonne sans être exceptionnelle, manquait une grosse TA le samedi

Truc a dit…

@machin qui pleure pour la "communauté LGBT" : ce massacre, ça touche tout le monde sensé et pas seulement une communauté à la con. Le jour où on ne parlera plus en terme de "communauté" je me porterai beaucoup mieux (et le monde aussi).

Et vive le Hellfest et sa communauté de...argh j'ai rien dit.

Seb94 a dit…

Salut,

Le point négatif qu'il faudra travailler l'année prochaine ( mais pour une première édition c'etait pas mal), la gestion des entrées et l'obtention des pass. Mettre de la paille pour éviter la boue, et pourquoi pas un peu plus de tentes pour s'abriter.
Autre point à (re)voir ,la programmation. Pardon mais Mass-Hystéria et Gojira, ça mérite mieux qu'une prog' à 15 et 16H. L'un à pour ainsi dire tous déchiré et l'autre aurais mériter le créneau juste après. Mais bon la guèguerre France/reste du monde ça ne date pas d'aujourd'hui.

Point Positif: Le lieu, les navettes, les moyen de transport. La programmation était pas mal, Korn en tête d'affiche m'a botté le cul alors que je n'attendais rien d'eux. Maiden a fait du Maiden, et Rammstein sur scène ça envoie même si je suis pas fan.
Le Cashless, via le net aucun soucis, ça m'a éviter 2H de queue. et j'ai pu voir Gojira.
Avec le fall Of Summer festival, Paris est plutôt bien fournie en festoche musique extreme, et ça c'est cool.

Que demander de plus pour 2017? MetallicA avec son nouvelle album et plus de groupe comme Skindred, Biffy Clyro, une scène française(?) Et surtout une entente HellFest/Download pour avoir le plus possible de groupe de rock/metal en France!!

Bref j'ai bien kiffé mais 3 jours, j'ai pu discuter avec un peu tout type de personne et même des ayatollah du Hellfest, boire de la bière rigoler avec mes potes, RESPIRER la musique que j'aime .

Anonyme a dit…

3 journées d'enfer!
Vive le Download et vivement la prochaine édition 2017!!!

Maël a dit…

Hello,
Pour ma part j'ai trouvé l'organisation désastreuse concernant le paiement cashless (et je ne suis pas le seul). Arrivé sur le site à 17h45, j'ai fait la queue jusqu'à 19h30 ... j'ai donc raté Deftones :( ... Ensuite pour recharger via l'application mobile c'était quasi impossible car le réseau était saturé.
Concernant le son j'ai souvent trouver qu'il y avait trop de basse... Même pour les maiden sur certaines chansons il était difficile de comprendre les paroles (que je connais pourtant par coeur !!!).
Bref c'est la première année que le download festival est sur Paris, on va dire qu'il va s'améliorer avec le temps... en tout cas je l'espère.

En attendant de voir le Hellfest Vendredi :).

Maël

Anonyme a dit…

Absolument d'accord avec ce qui à été écrit plus haut: L'organisation à été calamiteuse le Vendredi (je n'y était pas les deux autres jours), la seule chose qui a bien fonctionné ce sont les navettes de la Ratp (!!!!) Pour le reste , la gestion des entrées et des fouilles .... nul , le cash machin chose , nul, le son pourri. Heureusement que les quelques groupes vus et entendus en deuxième partie d'après midi (j'ai passé la première partie a faire la queue.....) ont assurés (malgré le son...). Bref il y a beaucoup de remise en cause a se faire pour les organisateurs.

Anonyme a dit…


je suis gay et personne ce soir n' a eu de pensé pour la communauté LGBT .... comme quoi la douleur est à geometrie variable


A un moment donné, pendant le festival, je me suis dit que ca (me) faisait du bien de n'être, pour une fois, qu'entouré par des gens qui avait la même passion: le METAL.
3 jours sans entendre parler de communautarisme (gays, nationalistes, écolos, musulmans, féministes, juifs, végétariens, catholiques, altermondialistes, islamistes ...).
Uniquement la musique comme point commun.

Et puis en rentrant du boulot, ce lundi, je suis tombé sur le post ci-dessus.
Retour à la dure réalité.
Pitoyable.

TweetMyRock a dit…

Arrêtez avec le Hellfest ! ils viennent d’annoncer que le cashless ne sera rechargeable que sur place à Clisson et pas moyen de recharger avec l'appli ou le site web. Vous allez voir le bordel ! On en reparle bientôt ok ?
Perso au Download, j'ai rechargé tranquilou mon cashless avec mon smartphone une bière à la main sans faire 1 minute de queue...tout au long du festival.

tofvw a dit…

Je n'étais là que vendredi, mes impressions ici: https://tofvw.wordpress.com/2016/06/13/download-festival-a-paris-le-10-juin-2016

Anonyme a dit…

Perso je ne vois pas quel est le rapport entre votre commentaire et l article...
Je comprends que.la tuerie d orlando choqué( comment pourrait il.en être autrement),mais on est sur un blog musical et non sur un blog d actualité autre que ce qui touche à la musique...

jerome a dit…

Salut Z
Ce fut vraiment un beau festival avec une bonne ambiance meme si la pluie du dimanche a gaché la fete ; un festival globalement reussi malgré quelques couacs ( le systeme cashless et sa queue incroyable du vendredi ) qui auraient pu etre évités si on avait eu toutes les infos sur leur site internet ( jamais a jour ) ; reste que l'ambiance était festive et bon enfant ( moins dangereux d'aller sur un festival métal que dans un stade de foot ....) , un public bienveillant envers les artistes ( meme pour baby métal ), coté groupe justement je retiens la prestation énorme de GOJIRA qui devient une référence internationale , SAXON et ses tubes des année 80 , la scène française avec MASS HYSTERIA et LOFOFORA , les vikings AMON AMARTH malgré un son de batterie trop fort , des découvertes THE STRUTS et THE SHRINE et nos paysans gascons THE INSPECTOR CLUZO qui ont prouvé qu'on pouvait mettre le feu avec seulement une guitare et une batterie épurée bref un grand moment de bonheur et c'est cela qui compte ...

Anonyme a dit…

J'ai jamais compris le hype pour Gojira et Mass Hysteria,
Lofofora le JoeyStarr du Metal

Lou Papet a dit…

Hello, perso j'y étais dimanche la pluie a donné un coté woodstock à ce festival.Il y a des trucs à revoir comme il a été dit; programmation plus qu'honnête pour une première. Par pitié pour l'année prochaine donnez 10 minutes entre chaque prestation on pourra profiter d'un maximun, Rammstein qui débute alors que Megadeth n'a pas fini c'est pas cool pour les artistes et nous. Pour le reste tout a été dit
See you next year.

Anonyme a dit…

Pour tous les chialeurs qui se plaignent du cashless, j'ai la solution pour vous l'année prochaine:

1 Vous vous préparez vos sandwichs à la maison avec vos petites mains!
2 Pour la boisson, c'est open bar avec l'eau du robinet!!

A moins que ça soit trop "roots" pour vous, bande de bourges!!!

vifargent a dit…

Tout faux: pas d'eau du robinet justement. Zéro verre d'eau servi au bar, aucune fontaine. Paie ta bouteille de 50 cl à 3€. Ça en dit long sur la rapacité des financiers. Question festival roots, tu repasseras

Anonyme a dit…

Faux, on pouvait prendre de l'eau à volonté au chiottes avec ton gobelet que tu as mis dans ton sac

Anonyme a dit…

vifargent il y avait a chaque emplacement des toilettes au moins 20 robinets avec de l'eau potable !

Anonyme a dit…

vifargent a dit "pas d'eau du robinet justement"

Ah ben excuse moi mon gars, moi et d'autres milliers de gens, ont à eu tous été victimes d'allucinations collectives alors!

Putain, c'est pas possible, y'a vraiment aucune limite à la connerie!!
Mais qu'est ce qui ne tourne pas rond chez tous ces demeurés qui pullulent sur ce blog?

Pour info, l'eau du robinet, elle se trouvait ...... aux robinets!!!!!!!!!





Anonyme a dit…

Des loupés dans l'orga le vendredi, mais pas de problèmes le samedi et le dimanche. Mon souci serait plus sur la programmation ,très légère en nombre de groupes et très convenue et où on laisse de la place à des formations bidon (Babymetal en particulier, leur créneau aurait pu être utilisé pour des groupes bien plus méritants) je ne demande pas à ce que cela devienne un Fall of Summer bis, mais bon.

Le côté plus rock que metal de certaines formations ne m'a pas intéressé des masses non plus, mais bon c'est une histoire de goûts personnels.

Cela dit je suis bien content de voir un festival de ce type en région parisienne, ça me permettra d'avoir moins de dilemnes au Hellfest. J'y retournerai sans doute si ils nous en refont un l'année prochaine.

tofvw a dit…

vifargent: près des toilettes, il y avait des fontaines à eau. Voilà.

Anonyme a dit…

De l'eau t'en bois toute l'année, alors tu peux t'en passer pendant 3 jours et surtout dans un festival de metal !!

Bon sinon, je n'ai fait que le dimanche, et encore chuis arrivé à 18h donc peu d'impressions sur l'orga MAIS deux points qui m'ont sauté aux yeux (et aux oreilles): le son pas terrible (peut être le vent ? l'humidité ?! ou bien des ingénieurs sourds ?) et merde pourquoi prévoir que 5 minutes (voire moins !) entre les groupes sur 2 scènes séparées d'au moins 5 minutes de marche (oui dans la boue, c'est plus long pour marcher...)

kg a dit…

Gros point noir, comme déjà indiqué : l'accueil. Plus d'une heure pour récupérer son bracelet, avec une queue qui n'avançait pas, des queues anarchiques qui se formaient (donc grosses tensions entre personnes), l'absence totale (littéralement) de personnel pour gérer le flux, surveiller les resquilleurs, organiser les queues..., en dehors des personnes aux caisses, qui avaient autre chose à faire.
J'avais créé et chargé mon compte cashless sur Internet avant, donc je n'ai eu aucun souci de ce côté (ni même pour recharger en cours de festival), je trouve ce système très bien. Mais effectivement les queues cashless étaient impressionnantes !
A noter qu'à aucun moment, à part pour récupérer le bracelet le premier jour, mon billet ou mon bracelet n'a été contrôlé. Bref n'importe qui sans billet pouvait entrer (j'ai testé 2 fois : je suis entré en cachant mon bracelet).

Son très moyen. Contrairement à d'autres commentaires, je n'ai eu aucun souci avec le volume (alors que je porte des bouchons "de répétition" à -30dB assez efficaces) mais la balance était souvent mauvaise (en général trop en faveur des basses/grosse caisse, j'ai rarement vu aussi mauvais, même en festival), par exemple les violoncelles d'Apocalyptica étaient quasi absents, et plusieurs groupes avaient des soucis de micro (le pire étant Iron Maiden, la moitié des mots étaient inaudibles - micro pourri/trop directionnel ?) + le souci technique de Baby Metal (30mn de retard), mais je sais pas à qui cela doit être imputé.

Plutôt content de la programmation dans l'ensemble (mais effectivement, samedi c'est un peu léger, je suis rentré chez moi après Amon Amarth), par contre il est vrai que laisser quelques minutes de battement entre les concerts aurait été pas mal, histoire de pouvoir enchaîner les groupes sans rien rater. Cela dit, la distance entre les scènes ne m'a pas posé de souci particulier, il fallait juste prévoir les 5 minutes de trajet.
Et j'ai trouvé que l'espace n'était pas dimensionné pour le volume de personnes, on se marchait un peu dessus (surtout le dimanche, les autres jours ça allait).
J'ai aussi quand même trouvé que ça manquait de femmes parmi les groupes.

Anonyme a dit…

Salut Francis

Arrivé sur site Vendredi, j'ai bien sûr regretté de ne pas avoir créé et crédité mon compte cashless bien avant ce jour là ...

Superbes prestations de Mass Hysteria et de Maiden, final génial de The Inspector Cluzo, des gars qui ne manquent pas d'humour.

Regrets :
Hormis Saxon, je n'ai pas vu/entendu d'hommages à Lemmy ... (d'autant plus que Motorhead était initialement prévu il me semble)

Voir les gens quitter en masse le concert de Megadeth m'a laissé un goût amer, Une demi-heure de battement entre eux et Rammstein ne m'aurait pas paru excessif.


J'espère que 2017 verra une nouvelle édition de ce festival et en choeur avec les Vikings d'Amon Amarth : Sköll !!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

kg a dit ... "J'ai aussi quand même trouvé que ça manquait de femmes parmi les groupes".

Moi, j'ai trouvé que ca manquait d'asiatiques (à part Babymetal).
Et puis ca manquait aussi de très jeunes (à part Babymetal).
Et puis ca manquait aussi de très vieux (où sont les octogénaires ????).
Et comme Rob Halford n'était pas là, ca manquait aussi cruellement de gays !
(je m'étonne que notre anonyme gay, qui appartient à la communauté LGBT, n'y ai pas fait allusion dans son magnifique post).
Et où était la "diversité". Quasiment que des blancs à ce festival! Bonjour l'ouverture d'esprit!!
Pas non plus une seule "kippa", ni un seul "voile" aperçu en trois jours! Honteux!
Et les personnes de "petites tailles", elles étaient où les personnes de "petites tailles", je les ai pas vu non plus!!!
Et les "malentendants"? Les "malvoyants" ......??

Et ta mère!!!

Il y avait beaucoup d'absents à ce festival, apparemment.
Par contre les cons, il y en avait au moins deux!!!!

Anonyme a dit…

Je n ai fait que le vendredi. C etait mon premier festival, offert par ma fille pour voir iron maiden mon groupe phare de mes 17 ans. Donc avec mes 50 balais passé, j arrive a 14h00 prévoyant. Aucune personne sur place capable de fournir la bonne info. Organisation complètement absente et dépassée. Caisse insuffisante. Le pire la fouille inexistante ou presque, j ai vu plus tard des personnes avec des bouteilles de vins des canifs, bref, en ces temps compliqués, il ne s est rien passé de grave et c est tant mieux mais ce n est pas grace aux organisateurs.....je suis parvenu dans le site a 16h15 Le pire etait de traverser cette foule qui attendait au caslhess pour aller et venir d une scène a l autre. La encore un manque evident d orgqnisation.
Et concernant ce fameux cashless, le meilleur c est que le stand merchandising du festival acceptait lui la cb et la bonne monnaie sonnante et trébuchante. ..... faite ce que je dis mais pas ce que je fais...
Sinon j ai decouvert des gens sympas et globalement j ai passé une bonne journée une fois sur place mais avec un arrière goût d avoir essuyé les plâtres. Et pour une organisation Live Nation qui se targue d organiser de grands événements sur celui la vous pouvez revoir TOUTE la copie. Merci aux groupes qui eus ont fait leur travail de bout en bout' ce qui n etait pas le cas de tt le monde.

Anonyme a dit…

Hello,
Personnellement , j'ai passé 3 jours super avec mon fils et mon pote Tro-tro.
J'ai passé ma bouteille d'eau comme d'hab' et mangé mes ptits sandwichs, pas de probleme de queue, le cashless rechargé à la maison, mes groupes préférés étaient magiques, (Maiden et Rammstein) et je me suis bien régalé avec Megadeth, Rivalsons et quelques autres.
Les points négatifs : ce serait bien de mettre un Plan plus precis, j'avais l'impression que l'entrée était au milieu, mais elle était au nord : 4 km à pied, les 2 mainstage de chaque coté, je ne suis pas fan, cela oblige de sacrifier certains groupes.
Bye
Tran-bert

Zegut a dit…

Fausse manip j'ai effacé, je me rattrape ;o) Z

Incroyable ce que les gens peuvent chouiner, "Ya personne pour me dire ou est l’entrée - Pour s'essuyer aux toilettes il faut prendre du papier? - C'est pas bien il pleut - Il manque du sel sur les frites - Merde il faut marcher dans l'herbe)..." Ceux qui ont connu les heures de gloire de Donington et du Dynamo open air rigolent!
Bon fest pour moi, même si le choix des groupes ne me convenait pas tout a fait (Je ne comprends pas l' engouement pour Volbeat ou Gojira...). Ça m'a permis de découvrir 2 groupe que je n' avais jamais vu: Jane's Addiction (bonne surprise) et Deftones (ennui mortel). Dommage pour Ghost en dessous de ses prestations habituelles, et bravo Maiden et Rammstein pour la prise de risque sur les setlists.
Babymetal c'est trop rigolo, mais trop court aussi!

Anonyme a dit…

ahhh je ne suis pas le seul pour Gojira (Moi non plus je comprend se groupe) .

Et +10000 pour Babymetal c'etait trop rigolo, vivement leurs retour en France.

et Deftones je suis repartie boire une pinte de flottes

Anonyme a dit…

Anonyme a dit...
J'ai jamais compris le hype pour Gojira et Mass Hysteria,
Lofofora le JoeyStarr du Metal

Anonyme, mon ami, mon frère, toi non plus tu n'as pas succombé au chauvinisme musical consistant à acclamer des artistes sans aucune originalité .... si ce n'est d'être français!

"Lofofora le JoeyStarr du Metal", c'est pas mal.
Pour Gojira, je te propose "Meshuggah du pauvre", qu'en dis-tu?

Benoit a dit…

Moi j’ai trouvé ça bien ce petit Download, j’y étais seulement le dimanche (donc l’orga avait eu le temps de se roder), mais pas d’attente particulière, paiement sans contact nickel, (à la fin du festoch, les serveurs avaient même tendance à te surclasser et à vider ton solde de cashless en te payant une mousse même si ton crédit ne te le permettait pas !

Sinon je n’ai pas compris pourquoi il y avait si peu de temps entre les gros concerts : Megadeth n’avait pas terminé que Rammstein commençait. Moi je suis resté devant Megadeth qui a fait une très belle fin de concert.

Sinon la pluie, bah oui c’est un festoch et c’est boueux, et il fallait prendre des chaussures pourraves, pas comme cette nana que j’ai vu dans la navette (très mimi) mais qui était habillée comme pour aller en soirée, j’aurais aimé la voir à la fin de la journée…

@Tonton : moi je suis fan de Volbeat, 4ème fois que je les voyais, la première c’était en première partie de Metallica à Lyon en mai 2010, deux fois au Bataclan et une fois au Main Square. Et bien je suis d’accord avec toi, j’ai trouvé Volbeat assez faible, et leur dernière album est plutôt pop rock que Métal.
Benoit

dudule67 a dit…

Mdr le "Lofofora le JoeyStarr du Metal"

Anonyme a dit…

Moi aussi je suis fan de Volbeat et je le resterait pendant longtemps. Je les ai vu plusieurs fois.
Mais ils m'ont un peut déçu dimanche :(
Mais je retournerai quand même les voires samedi prochain à Strasbourg

Anonyme a dit…

Mais c'était très bien pour une première édition à Paris!

C'est vrai qu'ils auraient pu penser à mettre de la paille dimanche et que c'était bien le bordel pour sortir après rammstein mais rien de bien grave. Par contre l'année prochaine ce serait pas mal d'avoir un deal avec la ratp pour rester en horaire week end le dimanche soir: plus de metro après 1h c'est rude!

Sinon rammstein et Maiden monstrueux, bruce Dickinson en très grande forme(mieux qu'à Bercy en 2008 j'ai trouvé) sabaton, je suis pas trop fan de leur musique mais faut reconnaître que c'est des tueurs sur scène, surtout qu'il pleuvait comme vache qui pisse, jane 's addiction hyper content de les voir depuis tout ce temps mais set bien trop court et je n'ai pas compris pourquoi ils n'ont pas joué Jane says
Megadeth excellent mais quelle idée de faire commencer rammstein pendant holy wars: sacrilège!
baby metal franchement bof bof j'accroche absolument pas même si amusant 5 minutes, one ok rock c'est non et dommage pour ghost et ses pb de voix
Quelques bonnes découvertes aussi avec the struts bien pêchus inspector cluzo et avatar
bon pour l'année prochaine Tool, Metallica et les gun's? avec des légendes genre alice cooper, deep purple et whitesnake pluôt que des byffy clyro et autres one ok rock qui font bien retomber l'ambiance
A l'année prochaine en tout cas!
P.S. le seul article du parisien qui parlait du download c'était pour parler des téléphones volés pendant le festival: quelle tristesse