Pages

lundi 3 octobre 2016

You, You & U.

Si vous avez envie de parler de musique, ne vous gênez pas cette rubrique est à vous.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

très bon concert de mickey 3d vendredi soir a st germain en laye dans le cadre de l'estival,un mélange du dernier album et de titres +anciens,sil passe vers chez vous allez le voir !
concert samedi des fatals picards en soutien aux anciens de continental,tjrs aussi rigolo et avec des textes engagés aussi..

Thierry Picot a dit…

Vu Brit Floyd hier soir à Nantes, Je connais les réticences sur les Tribute.
Pour ma part, j'ai passé une excellente soirée, set list fournie, qualité son et light au RDV. Maîtrise des musiciens flagrantes. Respect pour les pink originaux et le public évident.

Herve75 a dit…

Blue Oyster Cult au Hellfest 2017 (site officiel du BOC)

Slayersultan a dit…

En attendant la British steel night, je réécoute les albums de Praying Mantis, un des meilleurs groupes de la NWOBHM et le plus sous-estimé.

Riffon Stage a dit…

Salut, vendredi soir Uli Jon Roth était en concert à la Puce à l'oreille (63).Le live report est ici: http://www.riffonstage.com/2016/10/live-report-duli-jon-roth-la-puce.html?m=1

Anonyme a dit…

Un peu moins d’une semaine après avoir assisté au super concert de Ange, me voici de retour à la Puce à l’Oreille Riom, pour voir Uli Joh Roth. L’ancien guitariste de Scorpions, poursuit depuis son départ du groupe allemand en 1978, une carrière solo de plus qu’honorable. Le musicien a su varier les styles tout au long de ces années, avec des projets guitaristiques, lorgnant tantôt vers le classique, tantôt vers un blues rock à la sauce Hendrix. Ce soir, c’est bien pour reprendre des morceaux des Scorp’s et de Jimi Hendrix, que Uli foule la scène Riommoise. Mais autant le dire tout de suite, si le guitariste allemand est bien au niveau qu’on attend d’une telle pointure, c’est loin d’être le cas des musiciens qui l’accompagnent. Alors c’est vrai, ça fait du bien de réentendre des morceaux extraits des premiers albums de Scorpions, In Trance, Taken By force Virgin Killer, etc. mais je ne peux m’empêcher de me dire, que si la section rythmique basse, batterie et le clavier avait été à la hauteur ce concert aurait pu être top. Le bassiste n’avait pas son, le batteur tapait à côté, le clavier avait ressorti son Bontampie pour l’occasion on s’en serait d’ailleurs très bien passé, quant aux chanteurs il a passé la soirée à essayer d’imiter, sans réussite Ian Gillian, le chanteur de Deep Purple et klaus Meine, l’excellent vocaliste de scorpions. Heureusement que le talent et le feeling de Uli été là pour sauver la situation. Parmi les bons moments on retiendra quand même in Trance, morceau titre de l’album de 1975, Dark Lady et la reprise de Jimi Hendrix Little wings. Bref, Uli Joh Roth, s’en sort avec les honneurs mais j’espère qu’à l’avenir, le gaillard sera mieux s’entouré, pouvoir rendre justice aux morceaux qu’il a enregistrés et jouer en live (on se rappelle tous de la claque prise en écoutant Tokyo Tapes, de 1978), pendant cette période chez les Scorpions.

Je profite de cette petite chronique de concert, pour remercier encore une fois de plus, toute l’équipe de la Puce à l’Oreille pour leur accueil chaleureux.