Pages

mercredi 15 février 2017

Philippe Manoeuvre n'est plus dans l'équipe de Rock & Folk, il restera néanmoins une sacrée plume de l'histoire du Rock & Roll. Belle vie Philman ;o)

43 commentaires:

Anonyme a dit…

Il restera dans l'histoire du journalisme rock pour son article HILARANT sur le prestation plus que moyenne de Led Zep à Knebworth en 1979 : un papier à mourir de rire!

Adieu Philou, tu ne sombreras pas dans l'oubli... ah merde c'est vrai qu'il n'est pas mort! ;-)

Manoeuvre lourdé de R&F... ça veut dire que le magazine va se détourner du rock et offrir plus de place aux musiques électroniques et au rap? Si c'est ça ce sera sans moi...

Anonyme a dit…

Juste avant 64. A cet âge là il nous restera 25 ans à cotiser comme ne le signalait pas la chanson des Beatles. Manœuvre, Lenoir*, Zegut, les trois mamelles de ma jeunesse. Quoique de l'avis général on s'est plus branlé devant Sex Machine que devant RTL. Merci de pas nous lâcher Mr Z.

Bjorn BjÖrn

*D'ailleurs en lisant dernièrement Télé 7 Jours aux gogues, je repensais à la sortie de Disintegration des Cure en voyant Laurence Boccolini sur la couverture du magazine. A l'époque elle co-présentait les Inrocks avec Lenoir. Que de chemin parcouru. L'avis de l'office catholique me manque avant de regarder un film. Quand on voit que le directeur de la rédaction pige chez Hanouna, on comprend la déliquescence des valeurs qui ont fondées notre ggggggnnnnnnhhhh

truddy5mjy@gmail.com Ornella a dit…

Heu non. Il restera dans l histoire celui qui a plombé rock n folk pendant 25 ans avec ces tocards de potes comme eudeline ( monsieur je fais 6 pages sur les concerts de la fête de l huma en commençant en disant qu à l époque il était trop défoncé pour voir quoi que ce soit ) et les autres. .. manoeuvre, monsieur fan d ac/dc qui finissait la chronique d highway to hell et live killers de queen en disant qu'il avait deux disques à vendre. .. en d autres termes, bon débarras, ce soir je reprends des nouilles

Anonyme a dit…

Quand j'étais gamin, j'avais 2 idoles "journalistiques" : Zegut et Manoeuvre !
Mister G

J a dit…

Manœuvre et son sens de l'analyse pointue qui nous raconte depuis 30 ans que le dernier Rolling Stone est encore plus exceptionnel que le précédent...
Pas sûr qu'il va ma manquer !!!

Anonyme a dit…

"Quand j'étais gamin, j'avais 2 idoles "journalistiques" : Zegut et Manoeuvre !"

Rajoute Philippe Garnier et Laurent Chalumeau et tu seras bien.
Et si tu as un bon niveau d'Anglais penche-toi sur Lester Bangs, le meilleur de tous?

Anonyme a dit…

Sauf qu'entre Zégut et Manoeuvre, il n'y a pas photo, tous deux sont de grandes encyclopédies vivantes de la musique, mais il y en a quand même un des deux qui se la raconte quand même pas mal et ce n'est surement pas notre Tonton national, qui, lui, est le symbole de l'humilité même !!!

skinny pete a dit…

En hommage je propose "crève salope" de métal urbain ce soir ;)

Anonyme a dit…

Ce type a vu tous ses concerts du bar d'ou ses erreurs factuelles ( il affirmait qu'il n'y avait pas eu de rappel à tel concert alors qu'il y en avait eu un, que tel groupe n'avait pas joué tel titre alors que c'était le cas... ). Il descendait aussi dans ses chroniques les groupes qu'il disait adorer la veille. Un vrai guignol. Mon dernier souvenir de lui restera celui du jour ou il a voulu présenter Gov't Mule au trianon et ou il s'est fait jeter par un public déchainé ! Il a alors pu mesurer sa popularité auprès des amateurs de rock (On était pas à " Nouvelle Star" malheureusement pour lui).Il ne manquera à personne.

Pascl. a dit…

Manœuvre a déglingué l'album Highway to hell dans Best En vomissant qu' AC/DC était un groupe de pubère qui faisait une musique de 4 accords et qui allait disparaitre bien vite..... Quelque décennies plus tard il se pointait EN TANT QUE MEMBRE DE JURY a un crochet de téléréalité arborant un tshirt d AC/DC ...... PATHETIQUE.....Freddy HAUSSER ça c'était un journaleux de rock ;
Ceci étant dit
Francis ne tombe pas dans le piège
pascl.

laurent p a dit…

manoeuvre avec le HOG à morzine, tonton zegut au free weels, c'est la difference entre vous,et moi je prefere tonton Z...!!

truddy5mjy@gmail.com Ornella a dit…

Manoeuvre pas loin de moi à un concert de vulcain à la locomotive dans les années 80. Le chanteur dit on encule tous ce petit connard de manoeuvre ... un vrai bonheur

Anonyme a dit…

Manoeuvre est un passionné et parfois il s'enflamme tellement qu'il dérape un peu. On peut pas lui enlever le fait qu'il s'y connaît un peu quand même...

Anonyme a dit…

Vous êtes quand même dur avec Manœuvre. Bon, c'est vrai qu'il fait parti de ces journalistes qui ont tendance à se positionner devant la scène en gesticulant pour bien nous montrer qui sont les stars. Comme disait Mac Luhan, la télévision EST le message. Il y a quelques années les gamins arboraient la langue des Rolling Stones sur leur t-shirt, bien peu connaissaient le groupe mais tous pouvaient citer le juré de Nouvelle Star. Le dernier en date dans Rock n Folk c'est le Pingouin machin qui monopolise deux pages pour raconter sa vie, allez voir sur youteub, il prend carrément une classe en otage. Où est la musique ? (oui je sais DMC).
Le style Gonzo parait-il. Ces mecs ont des plumes, sûr que les chroniques 45 Tours dans les vieux Rock n Folk sont tordantes, le sens de la punchline et tout. Mais Chalumeau et Garnier étaient infiniment plus respectueux envers les musiciens, d'ailleurs niveau écriture, ils ne jouent pas dans la même division. Manœuvre c'est l'enfant de la télé. Dans le bouquin sur l'histoire de Metal Hurlant, les témoignages le présentent comme une espèce de Rastignac du rock français. Une figure médiatique capable de passer d'un support à l'autre sans problèmes. C'est lui le message. A côté Garnier ou Chalumeau sont de vrais écrivains, comme Zégut est une voix de la radio, ou Decaunes un présentateur télé. Il laissera à la postérité l'itération "métal en fusion" coupler à "apporter le chez votre boucher pour qu'il vous l'attendrisse" en parlant d'un solo de guitare, Kids.

Sabine Tellier a dit…

Un pro du buzz avant l'heure.Un mec qui s'aime,qui lèche les stars au bon moment,qui tacle pour se faire mousser,fait la star quand on le croise aux concerts ...Fan de se qui marche mais retourne vite son perfecto : PAS UNE PERTE !!!Tonton est loin devant !!!

Goldilox a dit…

Mon grand moment "manoeuvresque" : 9 juillet 2012 : j'apprends live au Trianon en intro de Gov't mule que Philou a presque découvert à lui tout seul Warren et sa bande. Bizzarre qu'il ne s'en soit pas ému dès 1994!!!
Manoeuvre, your time is gonna come comme dirai le grand dirigeable que tu as pourri pendant des années avant de sortir de ton coma amnésique un beau jour de 1993 au Zenith pour le concert de Bob Plant où tu disais le plus grand bien des covers du Zep...du reste tout à fait dispensables et mal interprétées. Au revoir l'artiste. Goldilox

Fredb81 a dit…

Des qualités. Des défauts. Un homme, quoi.
Les pages doivent se tourner, je ne sais pas si c'est de son plein gré ou non, mais je lui souhaite, comme toi Francis, une Belle Vie.
Il a tant fait partie de la mienne....

Anonyme a dit…

perso petit on se foutait grave de sa gueule dans les enfants du rock.plus grand les seules fois ou je l'ai vu EN TEMPS QUE DJ!!!! il étais lamentablement défoncé et ses "performances" étais plus qu'exécrables...(dj set pour la sortie d'un stones au baron & 1 ere partie de johnny au trianon ou il s'est lamentablement vautré sur scène en avouant qu'il ne savais pas utiliser une platine vinyle.....).je ne parle pas du fait qu'il ai craché de nombreuses années sur le métal et favorisé les minables potes de sa fille au détriment de jeunes qui assurait & qui en voulait lors de tremplins au gibus.MAIS respect quand meme car un des rares mec rock & roll dans ce pays qui n'a jamais voulu entendre parler de... ROCK
R.F.T.

Anonyme a dit…

Et sinon Tonton, que devient Jean-Bernard Hebey ?

M-58

Anonyme a dit…

Bon débarras !!

Anonyme a dit…

Tout ce que vous dites est peut-être vrai et il a effectivement de gros défauts. Cependant, sauf quelques erreurs - BB Brunes and co-, cette revue est restée très intègre niveau contenu. De bonnes plumes - toujours aujourd'hui-, des avis divergents dans la rédaction - Manoeuvre accepte que Ungemuth déglingue ses groupes favoris dans l'excellente rubrique réédition - et une bonne qualité de dossier. Rock et Folk est plus que jamais une forme de "résistance" - pas de couv RNB ou de Rap à la Booba ou PNL...comme chez les autres-. Il laisse en partant une revue de très bonne qualité. C'est déjà très bien.

PS Pour AC/DC, qui n'a pas fait la moue devant le premier album d'un groupe avant de les adorer par la suite? Qui n'a pas vu arriver l'immense carrière de certains groupes? Franchement? Moi, par exemple, jamais, à l'écoute de leurs premiers albums, je n'aurais parié sur Depeche mode, Coldplay ou Muse pour remplir les stades. Faire ch... un type à cause d'un vieil album d'AC/DC, c'est un peu minable.

Anonyme a dit…

Sauf erreur de ma part, "Highway to Hell" était (et restera) le 5ème album studio du groupe et le 6ème, si l'on tient compte du live "If you want blood..."
Et pour en rajouter un peu, AC/DC n'était pas le seul groupe de hard, metal ou de rock progressif à être déglingué, sans parler du public qui osait écouter ces styles de musiques infâmes aux oreilles chastes du sieur Manoeuvre !
Heureusement qu'il y avait BEST avec Hervé Picart !
Et bien entendu notre Tonton préféré !!!

Anonyme a dit…

Un mange caca ce mec. Le Stéphane bern de la musique. De toute façon on va le revoir il ne sait rien faire d autre

Viokk a dit…

Ok, le mec a des défauts.....mais moi j'oublie pas qu'avec son retour à R&F il a ramené au bercail Garnier et Palmer, que je lui dois l'achat de Live at Leeds, de Kick out the jam......que j'aurai surement découvert seul mais plus tard....

Pascl. a dit…

PS Pour AC/DC, qui n'a pas fait la moue devant........

Cher anonyme, Highway to Hell n' était pas le premier album dAC/DC ET JE NE PARLE PAS D'apres coup car le pavillon de Paris était plein deux fois dans la même soirée de ce triste mois de décembre 79 Des milliers de rockers ne s'y étaient pas trompes et je faisais partie de ceux la......Lui a descendu le concert dans une critique du magazine Best de l'époque Francis ne pourra pas contredire.... et il est vrai qu il a descendu aussi Led Zep Ce que je trouve Strange c'est de mettre les tshirt de ces albums quant il co animait la célèbre émission de Rock Pop Star.......HUMOUR;;;;;il
est possible de se tromper ,personne n 'est voyant Mais a ce point c'est tres grave pour quelqu'un qui se dit une pointure de lanalyse rock....CES INFORMATIONS IL EN TROUVAIT bcps aupres des jeunes comme nous j'avais 14 ans en 74 ET QUI aLLIONS NOUS FOURNIR EN VINYLS PIRATES au marché Malik des puces de Paris A st Ouen tous les samedis matin......Notez que je ne veux aucun mal a Manœuvre mais seulement rétablir une certaine vérité sur ces années formidables , les années 70;;;;;
Cordialement
Pascl.

Anonyme a dit…

Rock n folk reste un trés bon magazine.
Philman est un homme, avec ses défauts, ses qualités et ses contradictions. Et oui, on peut descendre un groupe un jour et changer d'avis par la suite. C'est une crime de changer d'avis? Vous auriez préféré qu'il continue à descendre ACDC pendant toutes ces années?
ET RnF pendant les années 80, c'était bien avec Samantha à poil en couv? Lorsqu'il a repris le poste de redac chef au début 90, le ton a changé.
Oui il est compromis avec la télé, mais bon, il a contribué, parmi tant d'autre, à faire découvrir le rock à ce pays qu'est la France.
Fab

Anonyme a dit…

Je suis l'anonyme du commentaire "qui n'a pas fait la moue".
Je me suis mal exprimé et, vous vous en doutez, je ne voulais pas dire que c'était le premier album d'AC/DC. D'ailleurs, pour Depeche Mode, il a bien fallu 5 albums pour croire en eux.
Vous avez lu Lester Bang? Vous voulez qu'on fasse la liste des groupes en qu'il a cru - totalement oubliés ou ringards à souhait, aujourd'hui- et de ceux qu'il a conchiés et aujourd'hui passés à la postérité?
Il y a visiblement des règlements de compte, tout à fait personnels, ici sur le blog. Je ne le connais pas. Jamais croisé. Je ne retiens que 2 choses essentielles : il laisse une revue en excellente forme et, visiblement, le fan d'AC/DC et de métal qu'est Tonton, ne lui en veut nullement.
Une dernière choses : il invite dans sa revue, comme journalistes épisodiques, des mecs de Best, Technikart, Magic,Jukebox, parfois un Inrock...c'est être beau joueur, je trouve.

Oloman a dit…

Manoeuvre ... la plus grande imposture du journalisme rock français. En-dehors des Rolling Stones, ce mec n'y connait absolument rien en rock et passe son temps à balancer conneries sur conneries (j'ai vu deux reportages très récemment, ou, interviewé comme spécialiste de renommée mondiale, il expliquait comme si de rien n'était que Metallica faisait du Metal Alternatif dans les années 80, ou que Motorhead n'avait bâti sa réputation que sur une seule chanson, Ace Of Spades).
Le pire, c'est qu'il ne s'en rend même pas compte ... Peut-être aussi que, dans un mélange de gêne et d'amusement, personne ne lui a jamais rien dit ...
Enfin bref, bon débarras ... Pour une fois, ce sont les meilleurs qui restent (comme notre Tonton national !)

Yazid Manou a dit…

Pour être plus précis à l'annonce de Tonton Z : "Philippe Manœuvre n'est plus dans l'équipe de Rock & Folk" de son plein gré. Il ne s'est pas du tout fait éjecter du canard, c'est lui qui a pris sa décision afin de passer à autre chose. Il aura 63 ans en juin prochain. Il va écrire des livres, se reposer, s'occuper de ses jeunes enfants, bref, il a jugé que c'était l'heure de la retraite.

Le numéro qui vient de sortir (le 595 daté de mars 2017) est en effet son dernier en qualité de rédac chef, poste qu'il occupait depuis 1993.

RESPECT.

Anonyme a dit…

Qui va remplacer PhilMan ? Il laisse à priori un magazine en bonne santé et qui a un noyau dur de lecteurs (75000 avec les abonnés ?) même si j'ai lu qu'il perdait des lecteurs,l'article en question ne citant pas ses sources, je n'y crois pas. Le seul problème de rock&folk c'est qu'il n'a pas du tout négocié son virage numérique. Mais comme Manoeuvre l'a dit il faut que le clic rapporte car des objectifs sont demandés. Et mettre des articles gratos en ligne aboutirait au début de la fin, au folk du rock. Ça semble facile de trouver le contenu à mettre en ligne,mais Après le pognon il est où? pas là... mais t'es où ? Stop. Les grandes manoeuvres commencent, qui va gagner la guerre, who will be king (Ungemuth, Soligny, Dahan, Palmer)?
Depuis sa reprise en tant que conseiller puis rédacteur en chef de notre rock&folk d'amour, le contenu à toujours été là en abordant tous les styles et avec une qualité deluxe.
C'était Thibaut de Sainte Savine Troyes, là où Metallica doit passer pour la deuxième date.
Tonton merci encore pour ce blog même si oui faut aller sur Facebook :)

blank a dit…

oui manoeuvre les stonessssss les stonneeee , oui ,après less tone le deluge justement ... MAIS il s'en jamais aperçu, peut de neuf dans le rock n folk , du re suce ou succès d'autant , un peut un tribute de journaliste qui à été ... comme rock et peut de folk et son 1000 ieme papier sur les stones ,acdc, etc ;;;et le re découverte du punk et son permet de dégommer les Flaming Lips avec son branleur de Sabatier

SLAMUEL a dit…

Je me souviens d'une émission qu'il présentait fin années 80, Iggy était invité, deux révélations ce soir-là. je respecte tous les gens qui veulent valoriser la musique, avec leur objectivité, leurs excès et surtout leur passion.
Sam

Anonyme a dit…

A lire c'est un gagman, mais à la télé il est top. Autant les vieux Sex Machine sont irregardables, autant, pour ceux qui ont gardé les vhs, le Rock Press Club sur Canal Jimmy c'est encore enfilable. Comme un vieux singol de métal en fusion. C'était quand même de sacrées soirées avec le concert qui suivait et tout.

Anonyme a dit…

Bon c'est Vincent Tannières qui est le new rédac chef
Thibaut

Anonyme a dit…

"Vous avez lu Lester Bang? Vous voulez qu'on fasse la liste des groupes en qui il a cru - totalement oubliés ou ringards à souhait, aujourd'hui- et de ceux qu'il a conchiés et aujourd'hui passés à la postérité?"

De ça on se fout complètement. Un critique rock c'est une plume et UN STYLE et la passion de faire partager ses coups de coeur (ou dans le cas de Bangs) ses dégoûts.
Savoir si Lester a su détecter les groupes qui 10 ans après étaient tjs là n'a aucune importance. Ce qui compte c'est que Bangs écrivait comme un dieu pondait des papiers qui s'apparentaient à de la littérature et ça c'est tout ce qui compte.

Si ça se trouve le préposé au rock du "Parisien" a de meilleures intuitions musicales que n'en avait Lester Bangs mais a-t-il jamais pondu un papier qui contenait une phrase qu'on ait envie de lire et relire?

En 1981 Pilippe Garnier démontait (injustement) le concert des Stones au Coliseum de L.A. : j'adore les Cailloux et pourtant je me délecte à relire ce papier. Warum? A cause du syle du mec et de sa mauvaise foi réjouissante.

Anonyme a dit…

Je n'ai pas parlé du style de Lester Bang. On reprochait des choses à P.M en citant Lester Bang. J'ai donc précisé. Et pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec vous.

Anonyme a dit…

BangS, pardon.

Anonyme a dit…

"pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec vous"

Merci! (smack) Et puisque tout le monde y va de son anecdote infecte sur Phil j'ajouterai la mienne! :-)

Fin des années 80 : le programme de la cinémathèque de Chaillot annonce la projection de "Gimme Shelter" des Stones. A l'époque pas de DVD ou même de vhs le film est légendaire car rarement visible.

Je me pointe à la séance m'assoie dans la salle... le noir se fait et... la grande porte par laquelle tout le monde est entré s'ouvre à nouveau et Philou apparaît! Et il s'assoie discrétos à côté de moi. Il avait attendu que le noir se fasse avant de rentrer, ne voulant sans doute pas se mêler au troupeau des fans lambdas des Stones... de peur qu'on lui demande un autographe ou que - transis par sa présence - on lui arrache sa chemise?

Ah le melon! Le melon...

Bon il faut dire aussi que je l'ai vu 15 ans plus tard en sortant de Smith (rue de Rivoli) et il avait été très cool et terre-à-terre. Pas comme Ariel Wizman!

Anonyme a dit…

Moi je l'aime bien il va me manquer j'adore ça façon d'écrire et j'espère que le prochain redac chef nous feras découvrirent des super trucs tchao l'ami et bonne retraite
PS :tous ceux qui le descende vont pouvoir enfin racheter rock and folk
Enfin si ils l'achetaient avant...

Anonyme a dit…

Lester Bangs ou Hunter S.Thompson ça a sacrément mal vieilli, j'ai bu plus que de raison hier soir et je vais vous le raconter les kids. Dans la catégorie mon style c'est ma vie, ou inversement, on est très loin de Kerouac ou Tom Wolf. Manœuvre a publié son autobiographie à 31 ans, Keith Richards à 67.
Mon top rock littérature :
Fuck, de Laurent Chalumeau
Personne ne sortira d'ici vivant, de Sugerman et Fields (même si c'est assez putassier, c'est super bien foutu, l'un ne va pas sans l'autre normalement)
Dirt, de Neil Strauss (le gars qui a fondé l'international des puceaux avec The Game)
Led Zep, Barney Hoskyns (que des témoignages, quoi d'autres ?)
Please Kill Me, de Gillian McCain et Legs McNeil , évidemment, (à prolonger avec leur bouquin sur l'industrie du porno)
En bonus: Acid Test de Tom Wolf.

Bref, j'aime bien quand le mec se met au service de la musique et pas l'inverse. (J'attendais beaucoup de la bio de Lol Tolhurst, mais il cire tellement les Reebooks de Bob l'éponge que ça en devient gênant. Et là encore, sur la couv' du dernier numéro, Rock n Folk arrive à faire du Closer avec un bouquin où il n'y a pas grand chose à part une longue supplique entre les gobelets vides :" Robert, laisse moi revenir à la maison", et là on va sur YouTube, et on le voit avec sa femme dans des petits clubs chanter Boys Don't Cry avec deux autres rescapés de nos jeunes années, tellement déprimant).(Robert, laisse le rentrer à la maison, et reprend Porl aussi, sa peinture est vraiment pas terrible mais il fait tellement peur avec son nouveau look que personne doit oser lui dire).

Bjorn Björn

VanH1 a dit…

Rock & Folk le seul journal survivant made in France qui parle de Rock (avec Rock Hard évidemment). On est loin de l'époque bénie ou Best, ELektra et Rock&Folk se partageaient le lectorat rock et où il y avait un lectorat rock! Je ne connais pas la moyenne d'age des lecteurs de R&F mais je suspecte qu'elle frôle voire dépasse la cinquantaine. Normal dans un pays, le moins rock d'Europe depuis toujours, où les moins de 30 ans ne connaissent strictement rien à la musique et à son histoire et se contentent d'écouter la dernière nullité rap, r'n fucking'b ou variétoche sur Youtube, Spotifiy ou NRJ. Au moins PhilMan a tout fait pour entretenir la flamme même si R&F est condamné à un équilibre impossible (les couvs et les "gros" articles sur les dinosaures du Rock et les articles d'une page sur des groupes que personne ou presque ne connait.Au moins Classic Rock, le meilleur journal de Rock qui a bien failli disparaître il y a un mois a fait son choix : 90% du contenu est sur les groupes légendaires et 10% sur les petits nouveaux. R&F hésite ne voulant pas perdre les cinquantenaires tout en voulant attirer les jeunes (qui malheureusement se foutent pas mal du rock y compris des groupes de gamins de leur age et qui pour la plupart ne savent lire que les textos sur leurs smartphones). Bonne chance et longue vie à la nouvelle rédaction. Parce que les gars (et les filles) quand on n'aura plus que les (horribles) Inrocks en kiosque on n'aura plus que nos yeux pour pleurer.






















ù

blank a dit…

I AM A ROBOT , de Wolfgang Flur quel bouquin sur l histoire des Kraftwerk, on apprends des trucs que les journaliste n'on jamais pu fantasmer .... bowie qui vas à berlin pour les approcher et faire un album , mais qui n'arrivera jamais à les rencontrer malgres toutes ses ruses ...etc groupe résolument rock n roll certainement plus que les Gun n roses, ou Acedecé, mais ins on costume font des bip avec des clavier et ne rote pas et ne tire pas la langue ...mais mais .....

Anonyme a dit…

"I AM A ROBOT", cool, je vais essayer, ça a l'air bien. Au sujet de l'âge du lectorat de Rock n Folk, je m'en fais la réflexion à chaque fois que Lemaire parle de Patrick Topaloff dans une tentative de saillie drolatique. A qui s'adresse ce genre de références ?
J'avais oublié les bouquins déprimants à propos du Rock. Alors il y a ceux de Nick Kent (Dark Stuff etc.), pour remercier Belzebuth de n'avoir jamais eu aucun talent de musicien et d'être resté en bonne santé toutes ces années. Ceux de Eudeline*, le mec qui aurait voulu être quelqu'un d'autre à une autre époque toute sa vie (Keith Richards, Gainsbourg puis Houellebecq) et qui t'engueules parce que tu ne connais pas un temps qu'il n'a lui-même pas vécu. Et enfin l'auto-bio de Neil Young, que quelqu'un quelque part à dû oublier de lire avant de publier, tellement les longs chapitres sur ses voitures ou son baladeur de luxe sentent la pétole post-enfumage.

Bjorn BjÖrn

*le dernier sur Bowie, il s'est quand même pas fait ièch'. Ah il sait écrire le monsieur, mais là j'ai eu l'impression qu'il le tapait direct en se matant Sound & Vision sur YouTube, avec des réflexions du genre: "sa première femme ressemblait à Véronique Jeannot". Hu ? C'est bien l'actrice qui jouait Pause Café après Ring Parade de Guy Lux dans lequel Où est Ma Chamise Grise était chanté par Sim et Patrick Topaloff ?