Pages

samedi 9 décembre 2017

Quelle émotion ! (photo Z).


27 commentaires:

Anonyme a dit…

Tonton,

Super content de t'avoir entendu sur RTL !!!! dommage pour ce triste événement ...

Eddie666 a dit…

Je ne suis pas trop client de sa musique, mais j'ai énormément de respect pour sa carrière hors norme et ses concerts sans précédent dans notre pays. Chapeau bas l'artiste.
Je n'ai aucun album de lui mais je connais plein de chansons, c'est fou !

Anonyme a dit…

Oui, beaucoup d'émotion.
Fan ou pas, on ne peut pas nier que c'est une partie de l'identité française qui est partie. Pour certains une image de leur jeunesse, pour d'autres de simples souvenirs musicaux sur un poste de radio.
Aujourd'hui nous avons réalisé qu'il était avec les français depuis presque 60 ans et on ne s'en rendait même plus compte.

Danyel G a dit…

Quel bel hommage pour Jojo !

Anonyme a dit…

Belle image, et tant que vivra ............
Goaremm

Jean a dit…

C'est du délire. On échappe de peu à la momification de Johnny et à la construction d'un mausolée place de la Concorde, genre Lénine sur la place rouge, avec les plus hauts dignitaires de l'État allant chaque année entonner "Allumer le feu" au garde à vous.
Faudrait quand même se calmer. L'homme était sympathique et attachant, mais c'est juste un chanteur de variété, qui n'a jamais écrit une seule chanson, ni parole ni musique. Ni les USA ni l'Angleterre n'ont fait rien d'approchant à la mort de Lou Reed ou de David Bowie, qui étaient d'une tout autre carrure. Cette hystérie nationale montre le vide de la culture française officielle (de même pour Jean d'Ormesson, le plus insignifiant des écrivains), et la démagogie de sa classe dirigeante: entendre Macron chanter les louages du rock'n'roll, ça fait mal, très mal.

Anonyme a dit…

Mon cher Jean,

Je suis en total désaccord sur tout ce que tu as écrit.
Cordialement

Alexis

Luc Nouvel a dit…

Bel hommage populaire de la nation !
RIP "à que Coucou " and rock'n roll forever...

Anonyme a dit…

la vie de Johnny c'est truman show!
a quand autant de monde dans les rues pour défendre nos droits sociaux qui volent en éclat...
ce n'était qu'un interprète qui en 1000 chanson en a écrit 0. quand même!

Anonyme a dit…

jean n'êtes vous pas un peu aigri de tout ça? Je suis désolé de vous dire que Jean D'Ormesson n'était pas un écrivain insignifiant mais par contre vous vos commentaires sont à ignorer tellement ils sont d'une bassesse....

Anonyme a dit…

Pas d'accord avec toi Jean. Désolé ...

Hallyday, un artiste de variété ?

Et même s'il n'a jamais écrit une chanson, ça reste que c'était un interprète de folie avec une voix d'une puissance extraordinaire
Renseigne toi un peu plus :
<< La musique que j'aime : Compositeur‎: ‎Johnny Hallyday >>

Hallyday n'est plus : maintenant tu peux parler du vide de la culture française. Merci

Jean d'Ormesson : le plus insignifiant des écrivains !!

Merci pour lui ...

Offre toi une compil d'Hallyday : ca te permettra de le découvrir ...

Et ne juge pas les gens de cette manière ridicule

Bernard T.

Anonyme a dit…

prochaine étape , la canonisation...

Jean a dit…

Je persiste et signe, et je ne suis certainement pas aigri.

Des écrivains en France, il y en a, et des bons (Kundera, Djian, Houellebecq, Carrère, Jauffret, sans parler de l'immense Duras qui n'a pas eu droit à un tel éloge...). D'Ormesson, c'est de l'eau tiède pour lecteurs du Figaro, le degré zéro de la littérature autant sur le fond que sur la forme, totalement inoffensif, il doit tout à sa présence médiatique, dans le Figaro justement, et surtout à la télé. Il ne restera absolument rien de son œuvre.

Quant à Johnny, oui, c'est un chanteur de variété (citez moi un seul des ses albums comparables à Sticky Fingers, Led Zep I, Let There be rock ou Machine Head, y en a pas). Et sur le fond, on est loin de Brassens, Ferré ou Ferrat (qui eux écrivaient leurs chansons). Chanteur puissant et homme de scène exceptionnel sans aucun doute, mais est-ce que ça vaut un tel hommage de la nation? On dirait l'enterrement de l'ayatollah Khomény.

Je ne juge pas Johnny (que j'aimais bien), je juge un pays qui en arrive là, et je suis bien certain que Johnny lu-même, qui était humble, aurait détesté: c'est peut-être pour ça qu'il a voulu se faire enterrer loin de la France, pour éviter que sa tombe devienne un lieu de culte.

Anonyme a dit…

Johnny si prés de son public qui va se faire inhumé si loin de lui quelque chose ne colle pas.Sensation de fuite,tous ces gens se sentent frustrés.

Anonyme a dit…

Johnny a composé... Quand on ne sait pas de quoi on parle, qu'on ne comprend pas le phénomène Johnny, on ne peut dire que des conneries.
Bisous mes cons ! De la part des 14,5 millions de plouks, kékés, prolos, incultes, qui étaient devant sa télé hier.

Simon B a dit…

Il a ecrit/coécrit une quarantaine de chanson. Donc pas 0.
Sinon si rien n'avait été fait de nombreuses personnes qui s'estiment déjà oublié de tous et notamment des élites aurait considéré qu'encore une fois on les oublie/méprise et crié à l'élitisme et au snobisme.
Qu'autant de gens aient assisté à cet hommage (plus les téléspectateurs ou auditeurs) prouvent que ce n'était pas si aberrant

Anonyme a dit…

Jean d’Ormesson est tellement insignifiant qu’il est à la fois entré à l’academie française et dans la Pléiade (de son vivant qui plus est).
Comme distinction, y’a pire.

Anonyme a dit…

j'aimais bien Johnny pour ce côté enfant de la balle et music hall. Son domaine c'était l'expression extrême de la virilitude et finalement d'aussi loin que je me souviennes c'était pas lui le problème, c'était ses fans qui prenaient tout au pied de la lettre. Putain le nombre de soirées gâchées par les fans de Johnny parce que les coups weuai ça fait mal, et toujours à plusieurs contre un hein, comme les skinheads. Même quand il est rentré dans sa période Berger chemise blanche et cravate noire, virile mais introspectif, qu'a pas duré longtemps finalement puisqu'il a rapidement eu sa propre marque de fringues de merde, les gars n'ont rien lâché. J'ai vu un bar détruit parce que quelqu'un avait osé émettre un début de lassitude à la pénultième écoute du 45 tr Laura un soir de réveillon. Et le jour de sa mort j'ai souris quand un Tweettos à tweeter qu'il avait découvert la bête grâce à Gabrielle dans le Juke Box d'un bar de mon minuscule bled. Je me souviens très bien de ce skeud avec lequel le patron a jouer au frisbee. Bon c'était dans le milieu de la pêche, les mec avaient besoin de se défouler. Ces fans m'ont toujours tenu éloigné du personnage, autant que les adorateurs de Venom qui t'expliquaient le plus sérieusement du monde qu'un gars à Hennebont était devenu possédé en écoutant leur disque après 22 heures. A Hennebont ! Possédé par quoi ??? Un cheval ?
Johnny je l'ai vu sur un podium Europe 1 grâce à mon périscope en carton dans les années 70. Carlos et lui, on les avait croisé au bar du débarcadère un peu avant le concert entrain de se torcher à l'anisette, autant dire qu'il suait méchamment sur scène. Tous ces apôtres dans le public étaient raccords sur le vin de messe. Et comme ils avaient tous l'alcool mauvais... C'est ce côté trimeur et soutier du show-bizz que je trouvais attachant, le mec ne savait faire QUE ça. Tant mieux pour lui s'il s'en est sorti. De ces tournées de plage. Il donnait forme à l'insouciance des trente glorieuses. Un temps où on pouvait boire et fumer au bar avant de partir bourré en boite. C'était pas Brel ou Ferré ou Brassens, n'empêche qu'il les a tous enterré. On n'en demande pas plus à une icône que de rester en vie le plus longtemps possible, peu importe qu'il écrive lui-même ses chansons ou non, Platini tondait pas la pelouse du stade non plus et Elvis ou Sinatra n'ont pas écrit Amsterdam. Héros de la classe ouvrière c'est quand même quelque chose.
Bjorn BjÖrn

kv84 a dit…

J'ajoute ma voix à celle de Jean sur ce coup-là, il se fait démonter pour ses propos alors que ce qu'il dit est du bon sens et n'a rien d'injurieux. On a le droit d'aimer Johnny ou de le détester, on a aussi le droit de trouver que c'est 10 fois trop et que le plus gênant c'est pas tant le bonhomme que la mise en scène de tout ça... ET il a raison quand ils comparent avec les funérailles de Bowie en Angleterre (qui a impacté un peu plus que ça la musique, en terme de créativité, diversité etc)
Effectivement c'est un petit monument de la chanson française, mais je doute que les gamins nés aujourd'hui l'écouteront quand ils auront 20 ans. Alors le respect ça va dans les deux sens, pas obligés de s'enflammer si on trouve que c'est démesuré

Anonyme a dit…

"c'est juste un chanteur de variété, qui n'a jamais écrit une seule chanson, ni parole ni musique"

Il serait temps de tordre le cou à cette (méchante) légende tenace... JH a bien écrit certaines mélodies. Quant aux paroles il a souvent donné lé "la" en orientant ses paroliers dans telle ou telle direction. Il n'avait pas l'inspiration d'un Jagger mais il avait certainement le "pif" pour choisir le bon truc dans ce qu'on lui proposait.

Et je préfère 1000 fois un gars qui déléguait le songwriting à d'autres, à tous ces petits marquis auteurs/compositeurs/interprètes d'aujourd'hui qui se distinguent surtout par... la médiocrité de leur inspiration.
Pas de nom j'aurais pas assez de place ;-)

"On dirait l'enterrement de l'ayatollah Khomény"
Bon là je me suis marré... Mais vous n'êtes pas si loin de la vérité : on dit souvent que le sentiment religieux a déserté les églises (qui sont bien vides...) pour les salles de concerts. N dit-on pas que les gros concerts sont des "messes musicales". Donc oui il me paraît logique que JH ait des obsèques dignes d'un dignitaire religieux. Quoique vu son style de vie le comparer à Khomeiny ben...

blank a dit…

oui oui oui artiste de Variété, ou tous ses auteurs célèbres , ( zazie....) sont les meilleurs de la variété, c'est la l'injure ,ou l'imposture Johnny a fait du rock à ses débuts de façon sincère il a ferré une jeunesse en manque de révolte et de position sociale il été un catalyseur. Mais après les choses se gâtent, n'a pas le talent de composer ou d'écrire des chansons il a fait appel au meilleurs. Et Johnny dont je suis pas du tout fan ,-reste un excellent interprète de superbes chansons , avec conviction et foi . Mais de ce n'est pas un rockeur, c'est un exile fiscal qui a joué au rebelle, avec tous les attributs que sa comporte, bagouzes, tête de mort, tatouages, bandannas et harley davidson la moto du peuple qui tourne entre 20000€ et 40000€ sans compter les goodies qui vont avec ...Johnny c'est transforme avec des looks et styles plus ou moins assumes au fils des années, de super varietoche ( sheila, sylvie ....°) a plus rock dans la posture que dans l'esprit ou le son ... l'exemple référence c'est Iggy POP qui après les Stogges a eu plus ou moins des bons musiciens pour finir avec les meilleurs et vrai rockeur d'aujourd'hui les Queen of the stonehenge .
. Par contre Johnny a toujours été accompagne par d'excellents guitaristes du milieu rock, Micky Jones (foreigner /rock fm ), nono Krief ( trust, shacking street) ou le Brian Ray ( mc cartney), et dernier Yarol Poupaud de (fff) j'ai vu tous ses guitaristes dans leurs groupes respectif, et ils assurent ....Jai un immense respect pour tous ses fans hard core que j'ai souvent croise dans le conventions s de disques, des fadas, qui claquent des somment délirantes pour des 45 t ou 33 millésime, il n'y que lui lui a avoir ces fans, peut être un peut pour Mylene Farmer, .....donc respect pour Johnny ou carrière a été souvent orchestre par les médias jour de france, podium, gala, et surtout Paris Match dont on attends les photo exclusives etc de ce grand barnum médiatique, surgonfle d'un artiste qui na pas dépassé la belgique en tant que notorietee ;mais que le peuple français à place bien au dessus d'un Bowie, Prince ou LOU reed qui ont tous trois révolutionne la musique et le rock ...le VRAI

Anonyme a dit…

Je donne totalement raison à Jean. J'aime le personnage sur le plan humain. J'aime bien la voix mais ce n'est certainement pas un rocker et ne fait pas le poids face aux anglo-saxons. Si les britanniques ou les américains faisaient la même cérémonie pour de grands artistes (de Rock et d'autres genres musicaux)on aurait 5 millions de personnes dans les rues. Je pensais à D. Bowie ou M. Jackson ou encore Prince. Ceci dit les gens étaient sincères et je respecte leur sentiment et comme je l'ai dit j'ai de l'affection pour le personnage.

Anonyme a dit…

"un Bowie, Prince ou LOU reed qui ont tous trois révolutionne la musique et le rock ...le VRAI"

Bowie et Prince n'ont jamais été des rockeurs : Prince était plutôt funk, Bowie lui se raccrochait à toutes les modes. Quand sa carrière était au point mort au début des années 80 il a sans vergogne demandé de l'aide à Nile "doigts d'or" Rogers en lui disant "fais-moi un hit! Je veux rebondir!". Le hit fut "Let's Dance".

Au moins Jojo à la même époque n'est pas allé voir Romano Musumarra pour se relancer... ;-)

Quant à Prince on peut arguer qu'il n'a jamais refait un GRAND disque après "Sign Of The Times". C'était en 1987... C'est loin!!

Ce que je veux dire par là c'est qu'on est prêt à accorder le Bon Dieu sans confession aux artistes anglo-saxons sans vouloir se souvenir qu'EUX AUSSI ont eu des parcours en dents de scie, avec des moments de carrière peu recommandables...

Jérémy Perez a dit…

Mon cher Jean, je suis en total accord avec tes propos. Je ne l'aurais pas mieux dit.
Cordialement.
Jérémy

Anonyme a dit…

Johnny a composé les musiques de 110 chansons dont "La musique que j'aime" !
Pas mal pour un "incompétent"... Je conseille à certains d'écouter les albums "Rivière ouvre ton lit", "Flagrant délit" ou "Insolitudes" pour ne citer que ceux-là...
En ce qui concerne le côté "ce n'est qu'un interprète..."
Dans un tout autre genre : Maria Callas, Pavarotti, Rostropovitch, Karajan, Caruso, Franck Sinatra et tant d'autres n'ont été que des interprètes ou chef d'orchestre. Étonnant qu'on en parle encore... J'oubliais, ils n'étaient pas français. Heureusement pour eux ou sinon qu'est-ce qu'ils auraient dans la gueule à leur décès...
Dans un tout autre genre, je n'ose imaginer les funérailles (le plus tard possible je leur souhaite)d'un Pelé ou d'un Maradona dans leur pays d'origine où ils sont considérés comme des dieux vivants !! Et je pense que dans ces pays il n'y aura pas beaucoup de monde pour médire...

Anonyme a dit…

Comparer Pelé et Maradona soit les 2 plus grands joueurs de tous les temps avec Johnny dont la célébrité n'a dépassé nos frontières que de quelques kilomètres, faut oser comme disait Audiard.

Marco a dit…

Johnny rock ou pas rock ? On s'en fout !
Sa musique, c'était vraiment pas ma came mais total respect à l'artiste.
Oui Sinatra ou Elvis n'ont pas écrit grand chose, et pourtant...
50 ans de carrière, des tubes et des die hard fans à la pelle. Qui peut se targuer en France d'en avoir fait autant ?

Oui. Un seul mot : respect.
RIP Jojo